Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Gravity : ça le fait mais...

Gravity : ça le fait mais...

Après plusieurs tentatives avortées pour cause de cinéma complet, nous avons enfin réussi à voir Gravity. Sur le papier, le film avait tout pour me plaire ; comment refuser un tête à tête (ou presque) de 90 minutes avec Georges Clooney dans l'espace ? Sauf que, et sans vouloir spoiler le filmer, ce n'est pas tout à fait comme ça que ça se passe...

Alors qu'ils sont en train d'effectuer une banale intervention dans l'espace donc (comme mon garagiste réparerait ma voiture), le docteur Ryan Jones (Sandra Bullock) et l'astronaute chevronné Matt Kowalsky (Georges) se retrouvent seuls à errer en orbite autour de la terre suite à un accident. Mais quand on dit seuls, c'est vraiment tout seuls, éjectés de la navette, navette pulvérisée au passage, à plusieurs centaines de kilomètres de la station spatiale internationale (qui se trouve ne pas être en bien meilleur état), et encore plus loin de la station chinoise ; bref, ils sont comme qui dirait dans la mouise, et pas près de retrouver le plancher des vaches.

Sur le plan du suspense, rien à dire, tout y est. Le film est oppressant, vraiment, et même si c'est assez lent, on ne s'ennuie pas une seule seconde (en tout cas ni PacsMan ni moi-même n'avons vu le temps passer). Le réalisation est impressionnante, notamment lorsqu'on se retrouve "à la place" de Sandra Bullock, mais j'ai un problème avec la 3D. Certes, les images sont magnifiques, mais comme à chaque fois que je vois un film en 3D, j'ai l'impression de voir un dessin-animé. C'est trop synthétique, pas assez réel, trop parfait, et je ne sais pas comment expliquer ça, mais j'ai l'impression que les émotions passent moins. Quand j'ai vu les larmes du Dr. Jones en 3D, je me suis juste dit "wouah, c'est super bien fait", et pas "elle est vraiment triste son histoire" ; pourtant c'est super triste !

Et puis Gravity, c'est vraiment un film américain, avec tout ce que cela peut comporter de clichés. Bien sûr, la scène où Sandra Bullock se retrouve dans la capsule quasiment nue et qu'elle s'endort dans la position du foetus, c'est très beau, rien à dire, mais un peu too much non ? Et puis ils sont trop forts ces américains ; la fille est toute seule (ou presque) dans l'espace, et je ne vous raconte pas tout ce qu'elle arrive à faire et de quelles situations elle se sort, le tout sans la moindre égratignure ! Rien, pas le moindre bobo, pas le plus petit bleu. Heureusement qu'elle a les cheveux courts, le brushing aurait paru vraiment suspect... J'exagère à peine, et même si c'est efficace pour les besoins du scénario, tout ça manque un tout petit peu de crédibilité. En même temps, je vous l'accorde, c'est du cinéma, sinon ils auraient fait un documentaire, et je doute que la fin eut été la même ; mais chut, je me tais !

Enfin, parlons de Georges Clooney ; je crois que c'est la première fois que j'ai été déçue. Non seulement son sex-appeal est nettement moins visible sous la combinaison d'astronaute, mais en plus je l'ai trouvé limite caricatural dans son rôle de "bavard beau gosse un peu trop sûr de lui". Ou alors, c'est parce qu'on ne le voit pas assez (dixit PacsMan) ; mais là encore je me tais !

Alors oui malgré tout, ça m'a plu, et j'ai passé un très bon moment. Même si je suis loin de trouver que Gravity soit un chef-d'oeuvre, j'étais à fond dans l'histoire, et c'est finalement ce qu'il y a de plus important non ? En tout cas, si vous avez vu le film, votre avis m'intéresse !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

My Little Discoveries 19/11/2013 09:54

Un peu comme toi, j'ai bien aimé mais sans crier au chef d'oeuvre car j'ai été un peu déçue par la fin, beaucoup trop "américaine" à mon goût. Par contre, j'ai trouvé que dans ce film la 3D était totalement justifiée!

Lulu from Montmartre 21/11/2013 17:31

Voilà, en fait c'est trop américain ! ;)

Audrey 18/11/2013 23:27

Pas tout à fait d'accord avec cette analyse. J'ai beaucoup aimé ce film, pour l'image comme pour l'histoire.
D'abord, il ne faut pas oublier qu'Alfonso Cuaron est un réalisateur espagnol qui a gardé son style en bougeant à Hollywood. Il est très porté sur l'iconographie religieuse et le cycle de reproduction (regarde par exemple dans Les Fils de l'Hommes).. ce qui explique ce plan (que j'ai beaucoup apprécié) très évocateur, au même titre que celui où elle sort de la capsule et atterrit sur la plage comme un nouveau-né (elle ne peut même pas marcher!).
Pour la 3D j'ai justement trouvé les surfaces et les textures très réalistes... à tel point qu'il m'est arrivé de cligner des yeux pendant les explosions! C'est LA 3D que j'attendais quand Cameron a sorti Avatar.
Côté acteurs, il faut reconnaître que faire tenir le film sur les épaules de Sandra Bullock est sacrément courageux. Elle tient parfaitement son rôle du début à la fin, nous donne envie de la suivre! On s'accroche avec elle, on serre les poings quand elle se rattrape au moindre boulon qui dépasse. Par contre, je rejoins ton avis sur Clooney : c'était caricatural, très Nespresso. Pas digne d'un si bon acteur.
Pour finir sur une note moins positive : du point de vue de la cohérence, je ne suis pas sûre qu'il puisse y avoir des explosion dans l'espace puisqu'il n'y a pas d'air... mais c'est bien la seule chose que je trouve à redire à ce film! :)

Lulu from Montmartre 21/11/2013 17:31

Je te rejoins sur Sandra Bullock, la performance est assez bluffante. Mais je n'ai pas ta culture cinématographique et j'avoue que je ne connaissais pas Alfonso Cuaron...

Aurore 18/11/2013 12:43

J'aime bien la fin de ton article, je m'attendais pas à ce que tu dises que ça t'a plu ! C'est un peu une expérience mais c'est sur qu'avec tout ce qu'on a entendu dessus, on peut être déçus. Certains ont vu une métaphore avec le lacher prise, une expérience de femme en deuil ... Je pense quand même que les réals ont surtout voulu faire du film à grand spectacle et non pas vraiment traiter d'un sujet aussi sensible qui aurait mérité plus de développement et de subtilité !

Lulu from Montmartre 21/11/2013 17:29

Je pense que c'est exactement ça ; j'ai surtout vu un film de science-fiction mais j'ai plus de mal avec le message...

MamselleCat 18/11/2013 07:43

J'hésite à aller le voir... Et Chéri ça ne le tente pas du tout...
Des bisous