Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

De l'art d'être bon vendeur...

 

Samedi dernier, profitant du fait que Junior soit invité à un anniversaire, PacsMan et moi-même nous sommes mis en mode Père Noël, direction la FNAC pour ne pas la nommer, le petit ayant inscrit en tête de sa liste une console de jeux vidéos... Et comme nous ne sommes que faiblesse, nous, ou plutôt le Père Noël a cédé (je ne garantis donc plus la régularité des publications sur ce blog, la probabilité pour que je passe quelques nuits blanches pour finir les niveaux sur Tomb Raider à partir du 25 décembre étant assez élevée). Sauf que des consoles, j'en avais vu à tous les prix, entre la dernière sortie, le pack machin avec l'option truc et le jeu fourni ou pas. Bref, nous avions besoin de quelques infos complémentaires avant de finaliser notre achat...

Nous voilà donc au rayon des consoles. Un vendeur, environ 25 ans, nous demande si nous avons besoin de renseignements. Oui oui oui, dites-nous tout, pourquoi la One est plus chère que la 360, pourquoi la Xbox est mieux que la PlayStation, à quoi ça sert vraiment la kinect, etc... Le jeune homme connaissait parfaitement le sujet, nous a donné nombre d'informations utiles (la One est beaucoup plus chère et les jeux sont nuls, la kinect si vous n'avez pas de jeu de danse ça ne sert à rien), nous a conforté dans notre choix, et nous a même conseillé des jeux moins chers mais "tellement mieux que les derniers proposés". En moins de dix minutes, l'affaire était réglée, et sincèrement si nous avions eu le moindre doute, là nous étions vraiment contents de notre achat.

Tiens, on a du temps, et si on allait voir les télés ? Oui parce que quitte à avoir une console, autant la brancher sur une télé digne de ce nom ! Et puis c'est Noël ou bien ? Bref, nous voilà maintenant plantés devant la multitude d'écrans qui diffusent en boucle les mêmes images, mais dont les caractéristiques techniques font passer les prix du simple au double voire au triple... "Bonjour, je peux vous aider ?" "Ah bah oui monsieur vous tombez bien, voilà on a envie de s'acheter une nouvelle télé parce que la notre bla bla bla... on nous a dit que celle là était bien, mais pourquoi l'autre est plus chère et bla bla bla..." Le vendeur, la cinquantaine, nous a expliqué la qualité de l'image, le son, la promo exceptionnelle, le crédit gratuit, le bras (pour info notre télé est accrochée au mur, nous n'avons pas d'autre choix vu la configuration de la pièce, et j'ai enfin compris d'où venait l'expression "ça coûte un bras !")... "Mais si vous voulez, prenez le temps de réfléchir, je suis là toute l'après-midi, vous demandez Michel." On a réfléchit un quart d'heure, le temps d'aller voir la concurrence pour constater que c'était le même prix mais que le vendeur était nettement moins sympa et moins compétent. Et c'est donc Michel qui nous a vendu notre télé (avec le bras qui coûte un rein, ou un bras donc !), et qui nous a même donné une astuce pour bénéficier d'une promo supplémentaire...

Si je raconte cette anecdote, c'est que je suis persuadée que si Michel n'avait pas été aussi agréable, on n'aurait peut-être pas acheté la télé... Il est, je trouve, aujourd'hui tellement rare de tomber sur des professionnels dignes de ce nom quand ils ne sont que vendeurs (je pense que ni Michel ni son jeune collègue n'ont d'actions à la FNAC) et qui s'intéressent vraiment aux clients, que personnellement, je crois qu'ils pourraient me vendre le magasin s'ils s'y prenaient bien. A l'inverse de la fille chez Sephora (mais ce n'est qu'un exemple) qui m'a envoyé balader parce que je cherchais des pinces pour les cheveux et que "ben non on n'en a pas, nous on fait du maquillage et du parfum c'est pas d'ma faute !", ou celle du stand Make Up For Ever aux Galeries Lafayette à qui j'ai eu le malheur de demander si je pouvais bénéficier des 20% de réduction avec ma carte et qui m'a répondu, texto "et puis quoi encore ? Ici c'est du haut de gamme, on ne fait pas de promos !" (autant dire qu'elle s'est gardé sa poudre et son mascara). Ou encore le même jour (c'était mon jour celui-là) ce vendeur de l'Apple Store qui reste planté au milieu du magasin, mais qui ne renseigne que les vendeurs, pas les clients, et qui ne te calcule pas quand tu lui poses une question !

A dire vrai, je déteste tout autant les baratineurs que les mauvais vendeurs, mais quand on tombe sur quelqu'un de bien, ça fait vraiment plaisir. Quant à nous, grâce à Michel, on s'est fait un beau cadeau de Noël... Et tant pis si le mois prochain on bouffe des patates !

NB : La photo n'a rien à voir avec la choucroute, mais elle a été prise au petit matin hier, et c'était juste magnifique...

De l'art d'être bon vendeur...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Agoaye 19/12/2013 00:39

Le dernier vendeur qui s'est frotté à moi m'a affirmé (plutôt que "demandé") "vous aimez le cuir !" d'un air sûr de lui...
Pas de chance, je lui ai dit que je ne portais pas d'animaux morts et il est resté assez interdit !

Lulu from Montmartre 21/12/2013 18:49

Et en général les vendeurs de cuir sont tenaces ! ;)