Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Le jour où j'ai skié dans le Jura...

Chez les From Montmartre, nous sommes définitivement passés maîtres dans l'art de l'improvisation. On avait déjà fait fort pour notre week-end au Touquet lorsque nous étions partis sans regarder l'itinéraire, puis durant nos vacances en Languedoc Roussillon où, non contents de n'avoir réservé aucun hôtel, nous avions fait une randonnée de 10 km sans eau et presque en chaussures de ville... Mais il faut croire que ça nous plait, puisque pour bien finir 2013, on a remis ça ! Cette fois, après une semaine passée à la campagne, comme souvent dans ces cas là, je commençais à tourner en rond, et surtout j'avais envie de voir la neige... Nous avons donc pris une carte de France, regardé où, au plus près, nous aurions la chance de trouver un peu de poudreuse, et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, nous étions dans la voiture direction le Jura.

PacsMan avait repéré comme point de chute Morteau ; nous, quand on ne sait pas où aller, on cherche une destination gastronomique, et quand on connaît la passion de PacsMan pour la fameuse saucisse du même nom, Morteau nous paraissait parfaitement approprié pour une escapade de deux jours. Après à peine plus de trois heures de route (en partant de Chablis), nous avons commencé à apercevoir les premières cimes blanches. En fait, c'est assez amusant, car autant lorsqu'on arrive dans les Alpes, même s'il n'y a pas de neige "en bas", on imagine facilement que plus haut il y en aura, autant là, les montagnes du Jura ne sont pas très hautes, et j'avais du mal à croire qu'on trouverait vraiment de la neige. Et pourtant, nous n'avons pas été déçus. En même temps, quand on sait que la ville la plus froide de France, Mouthe pour ne pas la nommer, se situe également dans le Doubs à quelques kilomètres de là, ça n'a rien d'étonnant. Moi j'avoue, du Doubs je ne connaissais que la chanson "En vacances à Besançon dans le Doubs wouap, je priais Saint Antoine de Padoue wouap douh wouap !" ; je suis bien meilleure en  Michel Jonasz qu'en géographie, sorry !

Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...

Première mission en arrivant sur place : trouver des chaussures chaudes dignes de ce nom pour Junior ! Car si avant de partir, j'avais eu le réflexe de récupérer dans le grenier mes vieilles bottes de Yéti, Junior était quant à lui parti avec une paire de baskets trouées aux pieds, les autres étant trempées de la balade de la veille (et que bien évidemment je n'avais pas pensé à faire sécher !). Nous avons donc acheté une paire d'après-ski, demandé où se trouvait la station la plus proche pour faire un peu de luge et une petite balade, et hop, un quart d'heure plus tard, nous étions en pleine montage au milieu des pistes et des sapins. Déjà en ville, nous avions senti en descendant de la voiture que ça caillait sévère, mais là, on a bien compris pourquoi cette région de France était surnommée la petite Sibérie ! Heureusement, il faisait un soleil radieux, mais surtout, nous étions hyper motivés. C'est ainsi que trois parisiens ont ce jour là débarqué dans la cabane de location de matériel du Meix Musy, en jeans et manteaux de ville (ou presque), avec pour Junior un bonnet et une paire de gants trop grands piqués à se grand-mère avant de partir, et pour PacsMan... rien ! Mais nous, c'est pas ça qui nous arrête. Nous avons ainsi loué trois paires de raquettes, et avons fait une belle balade d'une heure et demi , au milieu des sapins enneigés, sans parler des batailles de boules de neige et autres roulades dans la poudreuse. Alors pour info, je n'avais certes pas les chaussures adéquates, mais c'est galère les raquettes, sauf pour Junior qui lui arrive même à courir et à jumper avec !

Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...

Après cette belle après-midi, il nous fallait quand-même penser à trouver un endroit où dormir ; parce que le camping sauvage dans la région en cette saison, ça le fait moyen moins ! J'avais plutôt envie de rester hors de la ville, mais comme je n'avais pas prévu de pantalon de rechange pour Junior (oui je sais, je peux avoir honte) et que son jean était trempé, il nous a semblé tout de même plus raisonnable de se rapprocher de la civilisation histoire d'acheter au moins un jogging et de passer à la pharmacie car pour sa part, PacsMan s'était explosé le talon en faisant la balade en raquettes ; lui non plus finalement c'est pas son truc... Bref, nous avons pris une chambre à La Guimbarde, visiblement le seul hôtel digne de ce nom dans la région (dixit les autochtones, sinon je ne me permettrais pas !) en plein coeur de Morteau (en fait j'en avais repéré un autre au bord d'un lac pas très loin qui paraissait super mais qui était fermé pour congés annuels !). 

C'est quand tu te retrouves à 18h à Morteau dans le Doubs un lundi veille de Saint-Sylvestre que tu comprends pourquoi en fait tu aimes, que dis-je, tu adores Paris ! Parce qu'à Morteau dans le Doubs, on ne trouve pas de vêtements pour enfants en centre-ville un lundi à 18h, même pas un pauvre jogging, enfin si, le seul que j'ai trouvé, c'est dans le même magasin que celui où nous avions acheté les après-ski quelques heures plus tôt... et à mon avis ils doivent savoir qu'ils sont les seuls à en vendre vu le prix du jogging ! A Morteau dans le Doubs, un lundi soir à 18h veille de Saint-Sylvestre, il n'y a qu'une seule pharmacie ouverte... et la moitié de la population qui vient acheter du Doliprane et de l'Alka Seltzer en prévision de la soirée du lendemain. Et puis à Morteau dans le Doubs un lundi soir veille de Saint-Sylvestre, il n'y a qu'un seul restaurant d'ouvert ! Et nous à 19h, on avait faim (la montagne, ça creuse). Pour info, il y a un super restaurant (en tout cas c'est ce que tout le monde dit), L'Epoque (ou chez Razu pour les intimes), tenu par le papa d'une copine de PacsMan, avec une magnifique cave à whiskies, mais, je vous le donne en mille, fermé le lundi. Du coup on s'est promis de revenir... Nous avons finalement dîné au Chaudron, qui gastronomiquement parlant n'a rien d'extraordinaire mais dont les patrons sont particulièrement sympa. Quant à La Guimbarde, les chambres sont toutes neuves, c'est très propre et donc d'un excellent rapport qualité/prix.

Le jour où j'ai skié dans le Jura...

Et comme on est des dingues, le lendemain matin, nous sommes retournés au Meix Musy mais cette fois pour faire du ski ! Toujours en jean, toujours sans gants ni bonnets, et toujours en tenue "de ville". Mais pour 30 euros la demi-journée, nous avons loué trois équipements complets (skis, chaussures, casque pour Junior, lunettes et gants), et nous nous sommes offert presque trois heures de glisse, à notre niveau (Junior n'avait skié qu'une seule fois il y a trois ans, et moi j'ai quand-même enchaîné trois entorses en moins de deux ans...), mais c'était génial ! Il faisait encore une fois un temps sublime, avant de repartir on s'est fait un sandwich à la raclette (la montagne, ça creuse, je l'ai déjà dit non ?) et un bon verre de vin chaud ; il n'en fallait pas plus pour faire notre bonheur...

Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...

Enfin, on ne pouvait décemment pas repartir sans avoir fait provision de saucisses et autres spécialités régionales. Et sur les conseils du fameux Razu (que nous avons finalement vu), nous avons dévalisé La Fruitière, qui se trouve sur la place de l'Hôtel de Ville, chez qui s'approvisionne également notre fournisseur officiel de saucisses à Montmartre, qui a ouvert il y a deux mois à peine une Jurasserie Fine à deux pas de chez nous, et qui depuis, est devenu le meilleur ami de PacsMan ! Inutile de préciser qu'en entrant dans la boutique, mon homme a cru découvrir le paradis ; en fait, ça lui fait à peu près le même effet qu'à moi si on me lâche chez Chanel ; chacun son truc !

Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...
Le jour où j'ai skié dans le Jura...

En tout cas, cette petite escapade nous a permis de prendre conscience qu'à trois heures de notre campagne, nous pouvions profiter des joies de la neige dans un endroit convivial et familial, où personne ne se prend la tête, où les gens sont hyper gentils, et où l'on mange super bien. Avis aux mortuaciens : il y a de fortes chances pour qu'on revienne vous voir bientôt ! Mais cette fois on prendra des vrais anoraks...

La Guimbarde, 10 place Carnot à Morteau - Tel : 03 81 67 14 12

Le Chaudron, 18 grande rue à Morteau - Tel : 03 81 67 37 36

L'Epoque, 18 rue de la Louhière à Morteau - Tel : 03 81 67 33 44

La Fruitière, 30 grande rue à Morteau - Tel : 03 81 67 07 05

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Xtinette 08/01/2014 18:23

J'adore ce genre d'improvisation ! Et là tu m'as donné envie d'aller là-bas ! Bonne année !

Lulu from Montmartre 09/01/2014 22:20

Pour une fois que c'est moi qui te donne envie d'aller quelque part ! Excellente année à toi aussi...

Chloé 06/01/2014 21:02

Improvisé, mais réussi ce week-end!

Lulu from Montmartre 06/01/2014 21:24

Oui très !

chocoladdict 06/01/2014 09:22

sympa cette escapade au ski, ça me rassure de voir que nous ne sommes pas les seuls à ne pas être équipés du tout et tous les ans à Lyon quand il neige, je me dis qu'il faudrait faire quelque chose ...procrastination )

Lulu from Montmartre 06/01/2014 17:03

En fait c'était tellement improvisé que toutes nos affaires de ski étaient restées à Paris !

Nahe 06/01/2014 08:54

Joli reportage ;) Ces vacances à l'aventure : impossible ici ^^ Il y aurait des morts... J'ai déjà testé le marché de Noël de Cologne sans le plan de la ville (que je pensais trouver au syndicat d'initiative, que nous avons d'ailleurs trouvé après 5 min'), c'est bien assez ! Trop risqué pour mon couple...

Lulu from Montmartre 06/01/2014 17:02

J'ai de la chance, PacsMan est aussi dingue que moi ! Et les enfants ont l'habitude maintenant...

Danièle M 06/01/2014 08:53

" Lulu au ski" est aussi drôle que "Lulu à la campagne" ! Vos photos sont magnifiques , on a l'impression que vous étiez seuls sur ces pistes, c'est surprenant !
Bonne journée

Lulu from Montmartre 06/01/2014 17:01

C'est ce qui était particulièrement agréable en effet : quasiment personne sur les pistes, un vrai bonheur !