Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Le jour où j'ai conduit une Autolib'

Depuis que je suis en âge de conduire, je conduis. A 18 ans, j'ai tout de suite passé mon permis, et j'ai toujours eu une voiture (merci papa-maman). Depuis le temps (c'est à dire pas tant que ça non plus), j'en ai eu plusieurs, des petites, des vieilles, des moches, des plus jolies, en fait peu m'importe à partir du moment où l'automobile en question peut me conduire n'importe où n'importe quand. Malgré tout, je dois reconnaître que depuis que j'habite Montmartre, je me suis souvent posée la question de savoir si je n'allais pas renoncer à posséder mon propre véhicule, mais non, je n'ai jamais craqué. Par contre, et même si contrairement aux idées reçues, Montmartre est loin d'être le quartier le plus compliqué pour stationner dans Paris (je dis ça mais ce n'est pas une raison pour y venir en voiture, merci beaucoup !), c'est vrai que lorsque je suis bien garée, si je peux, j'évite de prendre mon auto, surtout lorsqu'il s'agit de faire du Paris intra-muros. Donc oui, pour résumer, j'ai une voiture et je ne m'en sers pas, ou presque, mais quand j'en ai besoin, c'est quand-même bien pratique, genre pour aller chez Ikea...

A côté de ça, je ne suis pas une grande fan du métro, et puis dès qu'il y a plus d'un changement à faire, ça me gonfle profondément. Je préfère le bus, mais il ne va pas toujours là où je le souhaite, et encore une fois, s'il faut changer de bus en cours de trajet, laisse tomber... Reste donc le Velib'. On en parle du Velib' à Montmartre ? Non parce que si quelqu'un a déjà vu un vélo disponible en haut de la Butte, qu'il me le dise ! Sans déconner, qui aurait l'idée de remonter nos rues à vélo, qui plus est à Velib' vu le poids de l'engin ? Donc Velib', on oublie aussi, comme en plus je n'ai pas de Pass Navigo, c'est encore plus galère. Dernière solution, à part le taxi et le chauffeur privé (mais je n'ai pas encore les moyens) : l'Autolib'. J'ai été tentée plus d'une fois, mais comme toutes les stations étaient autour de la Butte, cela m'obligeait quoi qu'il arrive à remonter à pied, donc bof (je ne me plains pas, je les aime mes escaliers montmartrois, mais parfois j'aimerais bien qu'ils soient roulants !).

Et puis il y a environ deux semaines, une nouvelle station Autolib' est apparue à quelques mètres de chez moi... Et là d'un seul coup, ça changeait tout, et je me suis donc enfin décidée à prendre un abonnement et à rouler électrique dans Paris. Ma décision a été d'autant plus vite prise que l'abonnement mensuel ne coûte que 10 euros, et que donc au pire, même si je ne l'utilise pas tout le temps, l'investissement est vraiment minuscule, genre autant que la semaine de stationnement résidentiel ; ça non plus je préfère ne pas en parler, c'est juste une honte mais bon, là n'est pas le sujet.

Le jour où j'ai conduit une Autolib'

C'est donc toute fière que samedi après-midi, pour rentrer de la gare après être allée chercher mon fils à la campagne, j'ai conduit ma première Autolib'. J'étais allée la veille m'abonner au centre d'accueil de Madeleine, mais comme j'étais pressée (j'avais un train à prendre !), je n'avais pas vraiment écouté les instructions données pas l'hôtesse quant à l'utilisation du véhicule. Cela dit, n'étant pas plus stupide qu'une autre, je me suis dit que ça ne devait pas être si compliqué que ça... Certes, ça ne l'est pas, mais même en ayant révisé un peu dans le train, j'ai du avoir l'air suffisamment cruche devant la borne pour qu'un gentil monsieur ne me montre comment procéder.

Une fois montée dans la voiture, j'ai trouvé la clé, j'ai voulu mettre le contact et là... rien ! Impossible de tourner la fameuse clé. A force de m'énerver, j'ai fini par appeler ma côpineuh qui, elle, est une habituée de l'Autolib'. "T'inquiète, des fois ça arrive, retire la clé, appuie sur le frein, remets la clé, et là tu tournes en deux fois, et tu bouges un peu le volant en même temps". Mais rien à faire, la clé ne voulait toujours pas tourner. Alors j'ai demandé à un autre gentil monsieur s'il pouvait me montrer "vous moquez pas m'sieur, je l'ai mon permis, c'est juste que là j'y arrive pas du tout". "Ne vous inquiétez pas, ça arrive parfois". Je sais ma côpineuh me l'a dit y a 5 minutes ! Et là il est monté dans la voiture, il a mis la clé et il a démarré. Je n'ai pas cherché à comprendre "et c'est normal si vous n'entendez pas le bruit du moteur, c'est une voiture électrique !" Ah oui évidemment, je n'y avais pas pensé, et c'est super bizarre.

Au démarrage, j'ai eu la sensation d'être dans une auto tamponneuse dans les fêtes foraines, sauf que là, le but du jeu, c'est quand-même d'éviter les autres autos justement. J'ai alors programmé le GPS direction Montmartre (je connais la route je vous rassure, mais c'était pour tester) et roule ma poule ! Sauf que quand j'ai compris que je devais passer par le boulevard Magenta (ce qui, sur le papier, est en effet le chemin le plus court), je me suis dit que c'était une très mauvaise idée, et j'ai demandé à Junior de regarder ce que disait Waze sur le portable. A alors commencé une battle de GPS, entre la douce voix féminine de celui du véhicule et le charmant monsieur qui parlait dans mon téléphone. Et laissez-moi vous dire qu'entre les deux, c'est mal parti pour la love story ! La dame de l'Autolib' n'a pas aimé du tout que je ne respecte pas ses indications, et n'avait de cesse de me répéter "faites demi-tour ! faîtes demi-tour ! faîtes demi-tour !" ; à un moment j'ai carrément cru qu'elle allait sortir de sa boîte et m'en coller une !

Le jour où j'ai conduit une Autolib'

Nous sommes finalement arrivés à bon port, en ayant l'impression d'avoir navigué dans un genre d'engin spatial (oui nous avons beaucoup d'imagination Junior et moi), et PacsMan nous attendait même à l'arrivée ; ne manquait plus que le bouquet de fleurs. Le tout pour 9,51 €, et encore ç'aurait pu être moins si j'avais réussi à démarrer du premier coup et si je ne m'étais pas engagée sur ce p... de boulevard Magenta ! En tout cas, je suis convaincue par l'expérience, en plus du côté ultra pratique de la chose, et je pense que l'Autolib' va vite devenir mon moyen de transport parisien favori. Et sinon je prendrai quand-même ma voiture pour aller chez Ikea ; disons que ça restera mon luxe à moi ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

linneagotbeauty 04/03/2015 17:32

coucou


une idée séduisante à tous points de vue...que toutes les villes avec un minimum d'habitants devraient mettre en place et ainsi désengorger le centre ville et contrer la pollution..maintenant entre les paroles et les actes dans les villes, il y a une marge...je vais regarder qui finance ce genre de projets? particuliers, ville, l'europe ou les trois....