Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

L'extraordinaire voyage du fakir : un film qui rend heureux

En 2013, un roman sorti de nulle part au titre improbable et écrit par un inconnu (Romain Puertolas) créait la surprise en rencontrant un succès quasi immédiat. L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea s'est depuis vendu à plus de 300 000 exemplaires en grand format et a été traduit dans plus de trente pays. Pas étonnant que de nombreux producteurs se soient assez vite mis sur les rangs pour en acquérir les droits d'adaptation. 

J'avais beaucoup aimé le roman (j'en parle ici), et j'étais donc curieuse de découvrir sa version cinématographique, que j'ai eu la chance de voir en avant-première la semaine dernière en présence de toute l'équipe. Derrière la caméra, on retrouve le réalisateur canadien Ken Scott, à qui l'on doit entre autre la comédie Starbuck. Côté casting, Bérénice Béjo et Gérard Jugnot partagent l'affiche avec plusieurs acteurs anglais et américains pas forcément ultra connus en France, et l'exceptionnel Dhanush, comédien et réalisateur indien, et véritable star du cinéma tamoul dans son pays.

Pour ceux qui n'auraient pas lu le livre, L'extraordinaire voyage du fakir raconte l'histoire d'Aja (Ajatashatru Lavash Patel !), petit magicien et arnaqueur de rue à Mumbai, qui découvre à la mort de sa mère qu'il a un père français et qui décide de partir sur ses traces à Paris. Mais c'est sans compter sur un destin (chance ou karma ?) pour le moins rocambolesque, qui le fera voyager à travers toute l'Europe et jusqu'en Libye... 

Quel joli film ! Durant 1h40, on prend un véritable shoot de bonheur, tant l'histoire est belle et le casting impeccable. L'extraordinaire voyage du fakir est un film qui fait du bien, et qu'on ait lu le bouquin ou pas, on se laisse complètement embarquer dans l'histoire. J'avais déjà dit du roman qu'il s'agissait d'un conte de fées pour adultes, et c'est exactement la même chose au cinéma. Les images sont belles, colorées, les acteurs tour à tour drôles (la scène avec le douanier anglais est tout simplement énorme !) et émouvants, il y a des gentils, des méchants, du rire (beaucoup), des larmes (un peu), mais surtout une incroyable énergie et une joie de vivre communicative ; je mets quiconque au défi de ne pas avoir envie de traverser l'écran pour rejoindre les héros dans la boite de nuit à Rome !

L'avantage d'avoir vu le film avant sa sortie, c'est que je ne sais pas ce qu'en penseront les critiques, mais quelque chose me dit que certains chercheront à intellectualiser le propos, ce qui, je pense, ne sert strictement à rien. L'extraordinaire voyage du fakir est juste une superbe fable initiatique, dont on ressort avec les yeux plein d'étoiles et un sourire large comme un soleil... Un film à voir sans se poser aucune question et qui rend tout simplement heureux.

L'extraordinaire voyage du fakir : un film qui rend heureux
Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article