Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

De l'art de savoir revendre... ou pas !

De l'art de savoir revendre... ou pas !

Depuis plusieurs mois, j’essaie désespérément de faire du rangement chez moi... Cela fera bientôt 15 ans que nous avons emménagé dans notre appartement, et depuis, nous avons accumulé un nombre incalculable de choses qui s’entassent dans le peu de placards que nous avons. Autant dire que c’est un gros bordel, à commencer par les vêtements. J’essaie tant bien que mal de faire du tri de temps en temps, mais je n’aime pas jeter, alors je mets de côté, et je fais des sacs entre ce que je donne et ce que j’aimerais vendre ; sauf que je ne suis pas douée.

Du plus loin que je me souvienne, du moins depuis que je suis en âge de m’acheter des vêtements, j’ai toujours plus ou moins essayé de les revendre. J’ai à peu près tout testé, depuis les vides-greniers, les magasins de dépôt-vente à Montmartre ou ailleurs, jusqu’aux pages dédiées sur mon blog, mais ça n’a jamais donné grand chose. Et puis j’ai découvert Vinted, et là j’ai pensé avoir trouvé le graal ; sauf que pas du tout !

Côté mise en vente, rien à dire, la mise en ligne est ultra facile, et les frais de port sont calculés automatiquement, même si on m’a récemment fait remarquer qu’ils étaient parfois exorbitants. Mais l’affaire se corse quand il s’agit de passer à la vente effective. J’aimerais juste comprendre qui sont ces gens qui négocient des vêtements à 5 euros ! Je ne mets en vente que des vêtements quasiment neufs, parfois portés une fois ou deux voire jamais, et à des prix que j’estime raisonnables compte-tenu de leur valeur initiale. Donc j’avoue que quand je mets un pull à vendre 5 euros, et qu’on me demande si j’accepte de le laisser pour 3 euros, entre le temps que j’ai passé à rédiger l’annonce, à emballer le pull, sans parler de l’enveloppe ou de la boite et du scotch, autant le donner !

Et puis les questions qu’on te pose ! « Vous dites que la doudoune est mi-saison, mais est-ce qu’elle est quand même un peu chaude, mais pas trop ? » (franchement, il y a quoi de pas clair dans mi-saison ?) « Je vois des franges sur la robe, elle ne sont pas abimées ? » (robe portée deux fois, achetée 80 euros, vendue 10 euros !) « Pouvez-vous m’envoyer une photo du jean porté ? » (euh non, je le vends parce que je ne rentre plus dedans, tu veux m’humilier ou bien ?)

J’ai aussi renoncé à acheter quoi que ce soit sur le site... Il faut dire, pour être tout à fait honnête, que je ne suis pas une grand fan du seconde main. Je sais, ce n’est pas très éco-responsable comme attitude, mais c’est la vérité. Pourtant, il m’est arrivé de chercher des pièces précises, notamment lorsqu’il s’est agi de trouver une tenue pour une occasion particulière, le genre de tenue que tu sais que tu ne porteras qu’une fois et pour laquelle tu n’as pas envie de vendre un rein. Mais rien à faire, je préfère clairement aller chercher une robe de soirée pour femme sur yoox.com par exemple, où je suis certaine de trouver des pièces neuves de créateurs et à tous les prix. Et si je ne porte la dite robe qu’une seule fois, je pourrais ensuite tenter de la revendre... ou pas !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article