Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Activités extra-scolaires : bonjour la galère !

Home-planner.JPGChez les From Montmartre, nous sommes tout sauf organisés. Il n’est pas rare qu’on décide les choses du jour au lendemain, et quand je fixe des échéances à plus de 15 jours, ça m’angoisse carrément. Je rappelle que nous n’avons toujours rien prévu pour les vacances en août, alors autant vous dire que vendredi, lorsque j’ai reçu un mailing promotionnel pour la réservation des vacances d’hiver, ça m’a franchement fait rigoler (et ça m’a foutu les boules aussi, parce qu’on nous parle déjà de l’hiver alors qu’on n’a toujours pas vu l’été !).

 

Ce problème d’organisation (ou plutôt de planification) a forcément des conséquences, et c’est ainsi que depuis deux ans, j’essaie désespérément d’inscrire mon fils au tennis, mais que forcément, quand je cherche une place en septembre, c’est mission impossible. Cette année, j’avais donc pris de bonnes résolutions, et j’ai commencé à me renseigner il y a une semaine. Si je vous dis que c’était déjà trop tard, vous me croyez ?

 

Et bien ça, moi ça me rend dingue ! Je ne sais pas comment les choses se passent en province, mais à Paris, c’est la croix et la bannière pour ne pas dire le parcours du combattant pour réussir à inscrire son gamin à la moindre activité extra-scolaire, la palme revenant aux conservatoires d’arrondissement. Il y a quelques semaines, la maman d’un des copains de mon fils me demande si je compte l’inscrire au Conservatoire pour la musique, « parce que si ça t’intéresse, moi je vais aller faire la queue la veille au soir. » « Comment ça la veille ? » « Ah oui, si tu veux une place, il faut y être le soir et dormir devant, sinon c’est foutu ! » Gloups ! J’ai donc gentiment décliné la proposition, refusant catégoriquement de rentrer dans ce genre de délire pour que mon fils fasse de la musique.

 

La maman en question était donc beaucoup plus motivée que moi, et elle l’a fait ! Elle est arrivée à 18h (oui oui vous avez bien lu !), il y avait 30 places, et elle était la 31ème, donc sur liste d’attente… à 18h… pour une ouverture des portes à 8h le lendemain matin ! En plus, elle s’est faite agresser par d’autres mamans qui avaient elles obtenu le sésame du bon numéro dans la file (et qui avaient donc du arriver vers 16h30). Elle a tenu bon, dans le froid, sous la pluie (vive le mois de juin !), et son fils est inscrit pour l’année prochaine, deux autres mamans ayant craqué dans la nuit.

 

AvZ7SusCAAARzX9.jpg-large.jpg

© Le 18e du mois

 

Mais franchement, est-ce que c’est normal en 2012 d’être obligé de passer une nuit entière sur un trottoir pour qu’un enfant puisse pratiquer une activité extra-scolaire ? J’ai lu dans la presse que trois conservatoires parisiens fonctionnaient encore de la sorte, les autres faisant les inscriptions via internet ou par téléphone. Mais là aussi, ce sont les premiers arrivés les premiers servis, genre si tu arrives à joindre le standard en moins de 5 minutes, c’est bon, sinon c’est foutu !

 

Alors c’est quoi la solution ? Parce que quelle que soit la méthode, c’est forcément injuste, le vrai problème étant la pénurie de places dans les conservatoires et les clubs de sport. Et je ne parle même pas des enfants finalement inscrits qui en septembre n’auront plus du tout, mais alors plus du tout envie de faire du solfège, du judo, de la danse ou du karaté… Je dis ça parce que pour la petite histoire, nous concernant, tout est bien qui finit bien pour l’instant ; j’ai finalement obtenu une place au tennis pour Junior (il semblerait que le garçon soit doué et suffisamment motivé, et comme il restait de la place dans le niveau au dessus, ils l’ont pris ; youpi !) Mais je rappelle aussi qu’en septembre dernier, j’avais fait des pieds et des mains pour trouver un cours, et que lorsqu’on y est allés, il a fait un blocage et n’a plus jamais voulu en entendre parler. Il n’a donc pas intérêt à déconner, parce que là, on a payé, donc on ne peut plus reculer ; et c’est exactement le genre de chose qui m’angoisse…

 

Bon en attendant, il faudrait quand-même que je m’occupe des vacances d’été !

 

Et vous, vos enfants sont-ils déjà inscrits pour les activités extra-scolaires de rentrée ? 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Michèle 19/06/2012 06:26


Personnnellement je ne me plainds pas, je n'ai jamais vécu cela. Mais hônnetement c'est incroyable ! Bon tennis et t'angoisse pas trop quand même !

Lulu from Montmartre 19/06/2012 23:44



Merci !!!



montitiparisien 18/06/2012 16:57


Je savais qu'il fallait être organisé et s'y prendre à l'avance, mais dormir sur le trottoir ... je n'en reviens pas!

Lulu from Montmartre 19/06/2012 23:44



J'avoue que j'ai eu du mal à y croire aussi, et pourtant c'est bien vrai !



Val1603 18/06/2012 14:16


Non mais attend, c'est fou ça !!!


J'ai déjà vu ça pour des places de concert, mais pas pour les activités extra-scolaires !!!

Lulu from Montmartre 19/06/2012 23:44



C'est ce que je me suis dit aussi !



mon-nid 18/06/2012 13:34


C'est de la folie furieuse ! ! ! Passer toute la nuit devant le conservatoire pour avoir une place ??? A l'aide !!!

Lulu from Montmartre 19/06/2012 23:43



Comme tu dis !



LaNantaise 18/06/2012 12:37


C'est horrible !


On se croirait à l'ouverture de le vente des places d'un concert de Lady Gaga ou Justin Bieber

Lulu from Montmartre 19/06/2012 23:43



C'est exactement ça, et honnêtement, même pour un concert, je ne l'ai jamais fait !