Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

All Saints actionnaire chez Singer

Il y a quelques semaines, lors d’un petit week-end londonien, j’ai découvert en me baladant dans le quartier de Portobello un magasin complètement incroyable. Dans la vitrine, on pouvait en effet admirer des centaines de machines à coudre anciennes, et à l’intérieur, même combat, des murs entiers remplis de vieilles Singer ! Poussée par la curiosité, je rentre dans le magasin. C’est immense et très beau, toute la déco est en acier et bois vieilli, ça me plaît. Et à votre avis, on y vend quoi dans cette belle boutique ? Des fringues évidemment ! Le style est mi rock-mi bohème, il y a énormément de choix, plein de jolies choses, des boots et des sacs à tomber par terre, et c’est pas super donné mais pas délirant non plus. Notre ado veut évidemment tout essayer, et PacsMan commence à s’impatienter car « on n’est pas venus à Londres pour faire du shopping ! » (un week-end shopping c’est entre filles exclusivement, on est bien d’accord !) ; il y a beau y avoir une collection pour hommes, une fois de plus il n’y aura pas sa taille… (parce que mon PacsMan il est grave gaulé et il s’habille en XXL, et toc !). Bref, nous ressortons du magasin non sans avoir fait quelques photos en bons touristes que nous étions ce week-end là, et fin de l’histoire.

PIC 0221

PIC 0222

DSC05890

De retour à Paris, je raconte tout ça à ma maman qui me sort tout naturellement « c’est marrant, je viens de voir un magasin exactement comme ça dans le Elle Déco ! ». Ni une ni deux je retrouve le magazine et effectivement, il s’agit bien du même. Mais quelle déception ! En fait, celui de Portobello fait partie des 14 magasins londoniens de la marque All Saints, que je ne connaissais donc pas ! Autant dire que ce n’est plus un wagon de retard que j’avais là, c’est carrément le train tout entier ! Parce que j’ai appris depuis que la marque existe depuis 1994, et qu’il y a plus d’une cinquantaine de magasins partout dans le monde, en Europe et aux Etats-Unis. Oui ben on ne peut pas tout connaître non plus. Et puis d’abord, des magasins All Saints, y en a pas à Paris !

Ça, c’est ce que je pensais pour me rassurer ! En fait, non seulement All Saints est distribuée aux Galeries Lafayette, mais l’enseigne a ouvert un « vaisseau amiral » début 2009 au 49 rue Etienne Marcel dans le 2è arrondissement. Forcément, j’y vais jamais moi là-bas ! Je vous rappelle que j’habite Montmartre, et avant qu’ils trouvent une surface de 700 m2 dans le quartier (c’est la taille du magasin parisien), on n’est pas prêts de les voir s’installer sur la Butte je vous le dis !

all-saints-facade

Crédit photo : www.commeuncamion.com

Il fallait malgré tout que je vois ça. Je me suis donc rendue rue Etienne Marcel et… c’est le même que celui de Portobello, donc le même que partout ! Les mêmes machines à coudre, la même déco, les mêmes escaliers, le même plancher ! Tout pareil sauf… les fringues ! Et là c’est bizarre, parce que même si je veux bien croire que certains modèles ne sont pas forcément distribués partout dans le monde, j’imagine que la collection reste en grande partie la même, quel que soit le pays. Pourtant c’est marrant, mais d’un seul coup, j’ai trouvé ça bien moins sympa qu’à Londres. Serait-ce mon fameux syndrome de la petite robe du marché de St-Tropez tellement jolie dans le sud et tellement immettable à Paris qui referait des siennes ? N’exagérons rien, parce que All Saints, ça reste super basique. L’esprit Rock et Bohème, c’est bien aussi à Paris non ? Mais je ne sais pas, d’un seul coup ça me l’a moins fait… Par contre leurs boots restent terribles, et je n’ai pas dit mon dernier mot !

Pour celles qui ne connaitraient pas la marque (rassurez-moi, je n’étais pas la seule ?) ou qui n’habiteraient pas Paris, ils ont un site de vente en ligne (http://fr.allsaints.com/), qui livre même en France, c’est pratique. Mais il reste malgré tout un mystère que je n’ai pas élucidé. Les machines à coudre sont-elles des vraies ? Je me suis approchée de plus près, et pour moi, il s’agit bien d’authentiques Singer d’époque. Mais à raison d’une cinquantaine de magasins, et vu le nombre de machines exposées dans chacun, on peut savoir où ils les trouvent s’il vous plaît ??? A mon avis, ce n’est plus la peine d’essayer d’en chiner sur une brocante, ils ont tout racheté. Et si vous en avez une chez vous héritée de votre arrière grand-mère, un conseil, gardez-là, parce qu’il va bientôt y avoir pénurie !!!

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article