Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Bagllerina c'est pas pour moi

Visuel

 

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Bagllerina, ce nouveau concept de chaussures qu’on peut emporter partout avec soi. Euh… en même temps, quand on a une paire de chaussures aux pieds, difficile de ne pas les avoir toujours avec soi, à moins de trouver un plaisir particulier à arpenter les rues de la capitale pieds nus ou en chaussettes, mais bon, admettons.

L’idée des Bagllerina est donc la suivante : pour celles qui comme moi supportent mal d’être perchées sur des talons toute la journée, mais qui font malgré tout de temps en temps l’effort de marcher (ou en tout cas d’essayer de marcher) avec autre chose que des baskets, Natkin Paris a trouvé la solution : une paire de ballerines « pliables » que l’on peut toujours avoir dans son sac, et qui va désormais nous éviter en fin de journée de rentrer à quatre pattes, ou pour celles qui seraient un peu pressées d’éviter de ressembler à une autruche en pleine course à qui l’on aurait prêté une paire d’escarpins…

Sur le principe, je trouve ça super bien, car la petite ballerine est tout de même bien plus féminine que la paire de Reebok que bon nombre de new yorkaises trimballent dans leur sac et chaussent à l’heure du déjeuner depuis des années. Mais ça, c’est vraiment sur le principe… Car je suis allée tester la fameuse Bagllerina.

Commençons par les points positifs. La Bagllerina existe en trois versions : Gorgeous (coupe échancrée habillée d’un lacet), Liberty (coupe standard sans lacet) et Daily (coupe standard habillée d’un lacet), et surtout dans plein de couleurs différentes, ce qui offre un large choix. Elles sont vendues dans une pochette qui permet, c’est tout le concept, de les glisser facilement dans un sac ou dans la boîte à gants de la voiture. Et il y a même une seconde pochette en tissu dans laquelle vous pourrez mettre vos stilettos.

Gorgeous blancLibertyDaily-bronze.jpg

Ma grosse interrogation était de savoir ce qu’elles avaient de vraiment différent par rapport à des ballerines classiques, car pour quelles puissent entièrement se plier, j’imaginais que la semelle devait être ultra souple, et donc que le moindre petit caillou sur la chaussée deviendrait un enfer pour nos pieds. En fait, pas du tout, la semelle est en cuir bien rigide, mais coupée au milieu, ce qui permet de plier parfaitement le soulier sans l’abimer tout en ayant malgré tout aux pieds une vraie paire de chaussures.

Pochettevignettes-048

J’ai juste un énorme problème, c’est que je ne trouve pas ça très hygiénique… Comment vous dire… C’est l’idée que je puisse avoir dans mon sac un objet qui serait rentré en contact avec tous les miasmes possibles et imaginables, et autant être claire, avec tous les crachats, pipis, crottes de chiens et autres immondices présents sur nos trottoirs, vous voyez de quoi je parle ! Je vous rassure, je ne demanderai jamais à personne de retirer ses chaussures en rentrant chez moi (qu’est-ce que ça m’énerve ça !), mais là dans le sac, ça me dégoute. Et si c’est pour les laisser dans la boîte à gants, n’importe quelle paire de ballerines peut faire l’affaire, ce n’est pas pour la place que ça prend, même non pliées !

Et puis en fait, j’ai surtout un autre énorme problème, c’est qu’au final, je crois que je n’aime pas les ballerines !!! Autant je peux trouver ça très joli sur plein de filles, autant sur moi je fais un vrai blocage. Je trouve ça trop échancré (on voit le haut des doigts de pied, c’est moche), beaucoup trop plat (et ça me fait des jambes énormes), et même si j’en ai essayé vraiment beaucoup (dont les Repetto évidemment !), y a rien à faire, j’ai l’impression de ma balader avec une paire d’Isotoner aux pieds… et ça me déprime ! Il paraît que je fais de la dysmorphophobie, c’est à dire que je ne vois pas mon corps comme il est réellement, ou dans le cas présent mes pieds et mes chevilles. Je dois avoir un vrai souci avec les extrémités car je fais aussi un blocage avec le vernis à ongles rouge, j’ai l’impression d’avoir des bouts d’allumettes à la place des doigts… C’est grave docteur ???

Donc non, la Bagllerina n’est encore pas pour moi, mais je ne désespère pas de trouver la ballerine qui me réconciliera définitivement avec le genre, et avec mes jambes ! Et ce jour-là promis, je vous fais signe !!!

http://www.natkinparis.com/

Crédits photos : Natkin Paris

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marina 20/02/2012 14:27


Et tu as essayé les Faust de chez Repetto ?
Le petit talon juste ce qu'il faut pour te faire le pied gracieux. J'en ai, car comme toi j'ai du mal avec l'extra-plat, et ce sont de vrais chaussons !!

Lulu from Montmartre 20/02/2012 22:50



Oui je connais les Faust, mais pour être honnête, je crois que ce sont les ballerines de manière générale qui ne me vont pas du tout !