Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Beauté bio sur la Butte

Akane-1.jpgEn règle générale, je ne consomme pas particulièrement de produits bio, et encore moins quand il ne s’agit pas de produits alimentaires ; disons que si l’occasion se présente, je ne dis pas non, mais je ne recherche pas le bio à tout prix, loin de là (peut-être que je devrais, mais bon…). Il n’empêche qu’à Montmartre, deux nouvelles boutiques proposant du bio ont ouvert à quelques mois d’intervalles, et pour une fois, il ne s’agit ni d’alimentation ni de vêtements. Le plus drôle, c’est qu’elles sont dans la même rue, juste en face l’une de l’autre.


Connaissez-vous le pommier Akane ? Perso, je n’en avais jamais entendu parler (il faut dire que je suis loin d’être une spécialiste en la matière, en plus je n’aime pas ça !). Aline, elle, en a fait la découverte au Japon. Il se trouve que cette variété de pomme toute rouge possède des vertus extraordinaires, entre autre grâce à sa très forte concentration en polyphénols dont l’efficacité en matière de lutte contre le vieillissement a été scientifiquement prouvée. C’est ainsi qu’Aline a eu l’idée de créer une gamme de soins bio adaptés à la vie urbaine. D’abord parce que ce sont des soins qui forment un véritable cocon protecteur contre les agressions dont notre peau est victime au quotidien (pollution, stress, etc… vous voyez de quoi je veux parler), et surtout parce qu’ils sont proposés en format « nomade », qu’on peut ainsi emporter partout avec soi, et je trouve ça particulièrement malin.

 

C’est ainsi qu’est né le concept Akane (Urban Skincare From Pomology), et que sa créatrice a décidé de l’implanter au cœur de la ville, et encore mieux au cœur de Montmartre, puisque c’est aussi son quartier. La boutique est toute rouge (comme la pomme), on y trouve uniquement les produits Akane, et on sent tout de suite que les choses ont été parfaitement pensées et étudiées comme dans un showroom. L’idée est même de pouvoir peut-être en faire un vrai lieu de rendez-vous (attention, ce n’est pas un institut de soins). Et si vous n’avez pas la chance de passer par la rue Durantin, il existe aussi un très beau site sur lequel vous trouverez toutes les informations concernant les produits, et où vous pourrez bien sûr les commander. Vous pouvez également retrouver Akane sur Facebook, Twitter, ainsi que sur le blog où l’on nous parle de pommes, de bio, du Japon et de plein d’autres choses encore…

 

2012_Beaute-bio-1940.JPG

 

Alors vous savez peut-être que je suis loin d’être spécialiste en produits de beauté, mais pour info, la dernière fois que j’ai parlé de crèmes de soins sur ce blog, j’ai gagné un week-end avec ma maman (qui avait testé la crème « vieille peau ») dans un endroit sublime dans les Landes dont je ne manquerai évidemment pas de vous reparler dès qu’on y sera allées. S’agissant d’Akane, j’ai pour l’instant essayé le fluide lacté démaquillant, et autant vous le dire tout de suite, j’en suis fan ! La texture est hyper agréable, et surtout l’odeur est à tomber. Heureusement, comme je l’ai dit plus haut, je n’aime pas la pomme, mais sinon je pense que j’aurais carrément envie de le bouffer le démaquillant ! Je vais donc avoir très vite envie d’aller acheter d’autres produits. Quant aux prix, comptez 8 euros pour le démaquillant (50 ml), entre 18 et 22 euros pour les crèmes (30 ml) et 32 euros pour un sérum (15 ml).

 

2012 Beaute-bio 1943 2012 Beaute-bio 1944

 

Maintenant, si vous traversez la rue, vous pourrez aller vous faire coiffer chez L’Artiste Coiffeur. Vous serez accueillis par Anna, dans un joli petit salon comme on les aime (oui parce que moi les « usines » à coiffure où on ne s’entend pas, je déteste !), où l’on prend le temps et où l’on vous accorde toute l’attention nécessaire. Et la particularité de L’Artiste Coiffeur, c’est aussi justement d’être bio. Le signe qui ne trompe pas, c’est que quand on rentre, ça sent bon… Ici, pas de produits chimiques, pas d’ammoniaque, même les colorations sont faites à base de pigments naturels, et les soins avec des huiles essentielles.

 

Coiffeur bio 2 Coiffeur bio 3

 

 

Un autre signe qui ne trompe pas, c’est que la cliente présente lorsque que je suis entrée dans le salon était particulièrement bien coiffée, avait l’air complètement épanouie et détendue, et c’est juste super rassurant pour une fille aussi stressée du cheveu que moi. Et comme Anna a les cheveux aussi voire plus frisés que les miens, mais surtout beaucoup mieux entretenus, je me suis dit qu’elle serait forcément la bonne personne pour s’occuper de ma tignasse. D’autant que j’ai tout de suite repéré les deux sièges massant au niveau des bacs…

 

Coiffeur-bio-4.jpg Coiffeur-bio-1.jpg

 

Il se trouve que ce n’est pas moi qui me suis fait coiffer ce jour là, mais mon fils, victime d’une coupe sauvage de la frange par sa grand-mère et qui avait besoin qu’on rattrape tout ça (pardon maman, tu es douée pour plein de choses, mais là tu me l’avais massacré quand-même !). Anna a tout de suite compris qu’il ne fallait pas trop couper (il a des frisouilles aussi Junior, alors j’y tiens), et elle a fait exactement ce qu’il fallait faire sans que je lui donne la moindre instruction (sachant qu’il m’est déjà arrivé de dire que je ne voulais surtout pas qu’on lui fasse une coupe au bol, et qu’il est ressorti avec la tête d’un Playmobil ; maintenant je me méfie…).

 

J’ai donc promis à Anna de revenir pour moi après les vacances. « De toute façon, avec le soleil, le sable et le sel, vos cheveux vont s’abimer, inutile de le faire maintenant » m’a-t-elle dit, et ça aussi c’est super honnête, car je déteste quand on me pousse à la consommation. Je pense donc que pour une fois, j’irai chez le coiffeur de manière sereine et détendue, ce qui ne m’est pas arrivé depuis mon passage au 161 (dont j’avais parlé ici). Ah oui, dernier petit détail j’ai payé 18 euros pour le shampoing et la coupe de Junior, ce qui me paraît carrément raisonnable.

 

2012_Beaute-bio-1941.JPG

 

Voici donc encore une fois deux super adresses à Montmartre, dont on reparlera surement dès la rentrée sur Montmartre-Addict !

 

Et vous, êtes-vous adeptes des produits de beauté bio ?

 

AKANE

22 rue Durantin, 75018 Paris - Métro Abbesses ou Blanche

Tel 01 53 28 02 93

www.akane-skincare.com

Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 19h30

 

L'ARTISTE COIFFEUR

19 rue Durantin, 75018 Paris - Métro Abbesses ou Blanche

Tel : 01 42 64 02 06

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 20h sur RDV

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article