Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Le retour des beaux jours…

Image.jpg… et des galères qui vont avec ! Parce qu’on est bien d’accord, le soleil nous a tous un peu pris par surprise en fin de semaine dernière. Alors bien sûr, loin de moi l’idée de m’en plaindre, mais disons qu’une toute petite transition entre un 11 novembre et un 14 juillet aurait été plus qu’appréciée. C’est comme ça que je me suis retrouvée jeudi à deux doigts du malaise vagal, après avoir passé la journée dans Paris sous un soleil de plomb, vêtue d’un jean, d’un chemisier ET d’une veste, et chaussée de mes éternelles Converse, faisant hurler de désespoir mes doigts de pieds qui ne rêvaient que d’une chose, prendre l’air…

 

Sans compter, petit aparté, que ce jour là j’ai aussi pris le métro, et déjà je n’en suis pas fan, mais si on pouvait obliger TOUS les usagers à prendre une douche et à utiliser un truc génial qui s’appelle le déodorant, particulièrement en période de forte chaleur (mais pas que, toute l’année c’est indispensable aussi), ce serait franchement génial, limite reconnu d’utilité publique !

 

Vendredi matin, j’ai donc ressorti les robettes et les sandales, histoire de ne pas faire la même connerie deux jours de suite. Oui mais voilà… Après plusieurs mois d’hibernation et de jachère, ni mes jambes, ni mes pieds n’étaient prêts à se montrer au grand jour. Entendons-nous bien : cela ne signifie nullement que durant la saison froide, je me néglige, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. D’abord, parce que je n’ai pas de poils aux pattes, ou tout du moins très peu ; j’ai en effet eu la très bonne idée, il y a quelques années, de me faire épiler définitivement. Hormis le fait d’y avoir laissé plusieurs mois de salaire et d’avoir souffert le martyr (oui, car je l’ai fait à l’électricité, avec l’aiguille qui rentre dans le bulbe et la décharge électrique qui te le grille… Jack Bauer a du s’en inspirer !), c’est plutôt efficace… quand on est brune… ce qui n’est pas mon cas. En gros, je suis rousse, enfin pas vraiment rousse, mais j’ai une vraie peau de rousse, et sur ce type de peau, ça marche beaucoup moins bien, mais ça on ne me l’avait pas dit. Résultat aujourd’hui, je n’ai plus qu’un très léger duvet, que j’épile une ou deux fois durant l’hiver, et qui blondit rapidement dès les premières expositions au soleil. C’est donc parfaitement gérable, mais là, quelques poils même très fins, ce n’était pas possible.

 

En plus, qui dit peau de rousse dit peau blanche, mais vraiment blanche. Et qu’est-ce que c’est laid des mollets blancs ! En tout cas moi j’aime pas. Il aurait donc fallu passer par la case bronzage, sauf que, en moins de 24 h, c’est mission impossible, et qu’en plus, on le sait, le soleil c’est très mauvais pour la peau. Moi en théorie, je ne devrais pas m’exposer du tout, sauf que… bon… je me protège… avec de la bonne crème… parce que le soleil j’en ai vraiment besoin. Et puis quand il faut, je triche, avec de l’auto-bronzant. J’ai donc ressorti celui qui avait été très efficace l’an dernier, surtout pour l’intérieur de mes mains, et me voilà repartie à me tartiner les jambes… Je vais malgré tout devoir attendre au moins une semaine avant d’entrevoir le résultat, et avec le bol que j’ai il va se remettre à faire froid, mais au moins ce sera fait.

 

Et puisque j’en suis à vous faire des confessions, une fois le problème des poils et du bronzage réglé, reste le souci des poteaux ! Car oui, dame nature ne m’a pas franchement gâtée de ce côté là, et a un peu oublié de me doter de chevilles dignes de ce nom… Même PacsMan a les jambes plus fines que moi ! (sauf que lui elles sont vraiment poilues…). Bref, j’ai également ressorti mon huile magique anti-eau de chez Clarins, que je trouve plutôt efficace, mais c’est comme pour l’auto-bronzant, il aurait fallu que je m’y mette il y a quelques semaines… J’ai donc vendredi finalement opté pour une robe longue, ne laissant entrevoir que mes pieds, rechaussés de sandales, qu’il a fallu que je recolle parce qu’elles avaient bien souffert l’été dernier, et qui ne feront pas une saison de plus, c’est certain. (Message personnel : mon amour, il faut ABSOLUMENT que je me rachète des chaussures…)

 

Alors tant qu’à faire, abordons aussi ce sujet délicat, car contrairement à bon nombre de filles adeptes du nail-art aussi bien sur les mains que sur les pieds, moi en plus d’avoir les pieds sensibles (et des gros mollets, aucun rapport je sais), il est très rare que je me mette du vernis sur les ongles des pieds. Comme je les cache environ 300 jours sur 365 (et encore, je ne suis même pas certaine de les montrer 65 jours par an), je ne vois pas trop l’intérêt, ce qui je vous l’accorde est un peu idiot. L’une de mes tantes, à qui j’avais d’ailleurs un jour posé la question de savoir pourquoi elle se mettait du vernis même en plein hiver alors qu’elle portait des chaussures fermées, m’avait très justement répondu «  tu te laves bien les fesses tous les jours et tu ne les montres pas pour autant ! » CQFD. Mais comme en plus comme je ne suis pas super souple, que j’ai de tout petits ongles et que je n’y vois pas grand chose, à chaque fois ça se finit avec la moitié du vernis sur les doigts ou sur le rebord de la baignoire, et j’abandonne très vite.

 

N’empêche que vendredi, j’ai quand-même mis mes pieds pas super pédicurés dans mes sandales rafistolées, mes jambes épilées mais blanches et légèrement gonflées sous ma robe, et j’ai passé une excellente journée parce que malgré tout, qu’est-ce que c’est bon le retour des beaux jours…

 

2012_Le-retour-des-beaux-jours-1299.JPG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

la Petite Bulle d'Elo 30/05/2012 09:47


Ahlalala oui c'est parfois la galère les beaux jours, surtout quand ça tombe comme çasi vite :)  La réplique de te ta tante est mythique, j'adore ^^ Bisous bisous! 

Lulu from Montmartre 30/05/2012 23:45



Merci beaucoup ! Mais avouons aussi que ce soleil nous fait le plus grand bien...



chocoladdict 30/05/2012 00:03


bienvenue au club des gros mollets (enfin ça peut pas être pire que moi je pense)...j'ose même les jupes à vrai dire..mourir de chaleur ou montrer ses jambes, que choisir? (enfin calmons nous le
beau temps s'éclipse à nouveau jeudi)

Lulu from Montmartre 30/05/2012 23:44



Bon j'ai remis mon jean aujourd'hui, mais entre temps j'avais quand-même mis du vernis sur les pieds !!! Nous sommes beaucoup finalement à ne pas aimer nos mollets, c'est rassurant, je vote pour
le club aussi...



Prettylittletruth 29/05/2012 23:16


Ah c'est vrai que ce sont de gros inconvénients des beaux jours! Mais le soleil, c'est tellement bien!

Lulu from Montmartre 30/05/2012 23:43



Oui je confirme, vive les beaux jours !!!



camelia 29/05/2012 22:53


J'ai beaucoup aimé ton article et ton style. Ta description de toi-même est un brin sévère car à te lire on t'imagine quasiment difforme ^^ Mais c'est très drôle et notamment la citation pleine
de bon sens de ta tante ^^


Bonne soirée (ou bonne journée)

Lulu from Montmartre 30/05/2012 23:42



Merci beaucoup pour ce gentil message. Oui j'avoue je ne me suis pas fait de cadeau, mais dans la vraie vie, finalement j'assume ! Et ma tante était vraiment une femme exceptionnelle...



Val1603 29/05/2012 13:53


J'adore !!!!!!!!!!!!!! Tu te fais les mêmes réflexions existentielles que moi à l'arrivée inopinée des beaux jours : jambes hyper, méga blanches, pas de vernis sur les pieds, et les chaussures à
rafistoler !!!

Lulu from Montmartre 30/05/2012 23:39



Et pour info, la semelle des sandales s'est dédoublée aujourd'hui !!!