Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Le tee-shirt blanc, c'est maintenant !

Avec l’arrivée des beaux jours, nous sommes toutes à l’affut des nouvelles tendances pour le printemps. Devrons-nous porter la jupe plutôt longue ou plutôt courte, la sandale sera-t-elle compensée ou pas, quelles seront les couleurs et les pièces phares de la saison, bref autant de questions qu’on ne se serait peut-être pas posées toutes seules, mais que nos magazines féminins préférés ne manquent pas de nous rappeler…

Et attention, cette année, grande nouvelle, on annonce à grand renfort de tambours le retour du tee-shirt blanc !!! Ah bon, c’était plus à la mode ??? J’avais du rater un épisode alors, parce que moi j’ai toujours considéré ça comme un vrai basique, et les fameux jours de « j’sais pas quoi mettre », le coup du tee-shirt blanc tout simple sur un jean avec une jolie veste et des Converse, ça fait des années que je le fais… Et je pense ne pas être la seule...

Charlotte-Gainsbourg.jpeg

Et un basique, c’est indémodable non, c’est bien le principe ? Mais bon, n’étant ni une spécialiste, encore moins une prescriptrice en matière de mode, je me fie donc aux conseils des professionnels, et pour une fois, ça m’arrange bien parce que le tee-shirt blanc, il n’y a rien de plus facile à trouver ni à porter… que vous croyez !

Car non, pas du tout ! Maintenant que c’est à la mode, il ne va pas falloir se planter, ni sur la taille, ni sur la coupe, ni sur la matière, et là d’un coup, ça devient vachement plus compliqué…

Alors d’abord, on a dit blanc le tee-shirt. Et comme chacun le sait, le blanc c’est beau quand c’est blanc ! Ça paraît bête comme ça, mais déjà au départ, il ne faut pas se tromper de couleur ; blanc cassé c’est pas blanc, et ça peut vite faire blanc pisseux, ou bien c’est ivoire, mais alors c’est plus du blanc, vous me suivez ? Et puis le blanc, si on ne le lave pas avec du blanc, et exclusivement du blanc, ben… c’est plus blanc ! Il existe bien les fameuses lingettes soi-disant magiques qui avalent les couleurs, mais comme chez moi elles finissent régulièrement dans le filtre de la machine à laver, qui sur les modèles récents n’est plus démontable, ça m’a déjà coûté deux fois 80 € de réparation, et une petite inondation parce que la troisième fois on a voulu le faire tout seul et on a mal revissé le filtre, et l’eau de vidange s’est donc déversée direct sur le parquet… Bref depuis, j’ai arrêté les lingettes et je trie les couleurs…

Sachez cependant qu’au bout d’un moment, même en prenant toutes les précautions du monde, le blanc finira par ternir, et ça c’est moche… Considérons donc que quelle que soit la qualité du tee-shirt, sa durée de vie reste malgré tout relativement courte. Parce que le blanc, c’est salissant, et donc forcément, vous le laverez souvent…

La qualité justement, parlons-en. Personnellement, je suis une adepte du 100% coton, mais attention, tous les cotons n’ont pas la même épaisseur, tout dépend de la densité du fil. Parce que moi le tee-shirt blanc trop transparent, vraiment j’aime pas ! On est bien d’accord, sous du blanc, on met des sous-vêtements blancs… chair à la rigueur, mais on évite les petits cœurs et autres fleurettes sur le sous-tif, et on banni carrément la couleur ! Ou alors c’est fait exprès, mais là, on est hors sujet pour ce qui nous concerne.

Et puis il y a la coupe aussi. A moins de vouloir ressembler à Jessica Rabbit version casual, on ne le porte pas trop moulant le tee-shirt, sinon ça peut vite faire concours de tee-shirt mouillé au Camping des Flots Bleus,  surtout si on fait un 95 D ! Et puis on ne le prend pas trop grand non plus, sinon ça fait chemise de nuit… Bref, on le prend à sa taille, c’est mieux, un peu comme le reste en fait. Trop grand c’est trop grand, trop petit c’est trop petit ! Donc ça veut aussi dire ni trop long, ni trop court. Ce qui veut dire qu’un tee-shirt blanc, aussi basique soit-il, ça s’essaie ! Comme le reste je vous dis !

Eva-Longoria.jpg

L’avantage, c’est qu’on devrait pouvoir en trouver à peu près partout, qu’il y en aura pour tous les goûts, et forcément à tous les prix… Pour moi, les musts restent les « Petit Bateau » (surtout depuis qu’ils ont compris qu’à 14 ans aujourd’hui on peut mesurer presque 1,80 m et faire du 95 C, oui oui celui du tee-shirt mouillé) et les Gap. Qualité de coton irréprochable, plein de modèles de cols (rond, en V, etc…), coutures fines ou plus épaisses, différentes longueurs de manches, pour un budget d’un peu moins de 15 €, c’est bien. On peut bien sûr trouver moins cher, chez H & M par exemple, mais là pour la moitié du prix on a forcément la moitié des fils, et ça se voit, enfin surtout ce qu’on a en dessous.

Et puis évidemment, on peut trouver plus cher… beaucoup plus cher… mais si c’est pour que de toute façon on finisse par couper l’étiquette (parce que ça gratte, et ça on en reparlera très vite, ça me rend dingue !), je ne vois pas l’intérêt de claquer plus de 20 euros pour un tee-shirt tout blanc ! Bon, il y en a des très jolis c’est vrai, en lin par exemple (attention, le lin n’est jamais tout à fait blanc), mais alors là plus c’est fragile, moins c’est lavable ! J’adore quand sur les conseils de nettoyage il est noté « ne pas laver » ! Super, mais comme le blanc, on a dit que c’était salissant, soit tu pues, soit tu jettes ton tee-shirt, et à 100 € le bout, ça fait quand-même un sacré budget !

Lavage interdit

Pour conclure, j’ai quand-même envie de vous dire qu’au final, il n’y a pas de tee-shirt blanc idéal, le seul qui nous aille vraiment, c’est celui dans lequel on se sent bien, et tant mieux si c’est la mode !!!

Gisele Bundchen

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article