Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Les vacances ça épuise ! #2

Il faut bien se rendre à l'évidence, les vacances, c'est bien pendant, mais avant, c'est compliqué (Les vacances ça épuise #1) et après c'est pire que tout...

Nous venons donc de passer quinze jours formidables en Sicile, et forcément le retour est difficile. En général, à moins d'avoir vraiment passé des vacances de m... ou de s'être ennuyé à cent sous de l'heure, on est rarement content de rentrer, surtout quand c'est pour reprendre le boulot tout de suite derrière. Et puis, si comme beaucoup, on a oublié de souscrire l'option "beau temps obligatoire" à l'atterrissage, le choc est d’autant plus violent. Pour ceux qui sont partis très loin, il faudra gérer le décalage horaire, pour d’autres le manque de sommeil dû soit à un abus de sorties nocturnes (demandez à notre ado, elle en sait quelque chose), soit à un charter de nuit qui te fait perdre en quelques heures le bénéfice de tes vacances.

Partons cependant du principe que le retour s’est plutôt bien passé, il faut maintenant gérer le reste, et ce n’est pas rien, à commencer par le linge sale. Parce que c’est quand même super rare de revenir avec des valises pleines de linge propre, à moins d’avoir eu une aventure avec le patron du pressing du coin ! C’est d’ailleurs pour ça qu’on a souvent plus de mal à fermer les bagages au retour qu’à l’aller, parce que tout ce qui était soigneusement plié et rangé quinze jours plus tôt se retrouve en vrac et en boule quinze jours plus tard, et ça prend beaucoup plus de place !

Moi, c’est simple, j’ai fait une valise complète de linge sale, comme ça je n’ai rien eu à trier en arrivant. Et puis comme à Paris, notre appartement n’est pas franchement optimisé pour gérer 35 kg de linge à laver/sécher/repasser/ranger, j’ai remis la valise telle quelle dans la voiture direction la campagne, comptant sur le week-end de trois jours pour retourner à Paris avec la même valise remplie de linge propre.

DSC07203

Alors, sur le papier, l’idée était parfaite, mais c’était sans compter sur le filtre bouché de la machine à laver (qui nous a fait perdre une demi-journée, le temps de démonter le système de vidange), et sur le déluge qui s’est abattu sur la Bourgogne dans la journée de dimanche, interdisant par la même tout séchage en plein air, ce qui était le but du jeu à la base !

Je suis malgré tout venue à bout des huit machines ; quinze jours à quatre dans un pays où on transpire beaucoup, où le petit a quasiment exclusivement mangé des spaghettis à la tomate, avec un PacsMan dont cinq chemises remplissent à elles seules le tambour de la machine et une ado qui se changeait au moins trois fois par jour, il fallait bien ça !

DSC07207.JPG

Sauf que maintenant que tout est propre et sec, il y en a la moitié à repasser (et là j’avoue, je déclare forfait et je délègue), et tout le reste à ranger ! Il va donc falloir stocker dans le haut du placard les serviettes de plage, les paréos, les maillots de bains, les tuniques, les shorts et les tongs jusqu’à l’année prochaine, puis redescendre les valises à la cave, et ça c’est pas bon du tout pour le moral…

Et puis quand on rentre de vacances, le frigo est vide, ou alors ce qui reste est moisi ou périmé. Il va donc falloir se taper la corvée de courses, et pardon mais pousser le caddie, même bien bronzée, c’est un peu tout sauf sexy…

Je passe rapidement sur les factures reçues pendant notre absence et qu’il va falloir payer, les quelques 300 mails auxquels il va falloir répondre, les presque 400 photos prises durant les vacances qu’il va falloir trier et éventuellement imprimer si on veut les mettre dans un album (et moi sur ce coup là, j’ai presque 15 ans de retard, alors que j’ai plein d’albums, mais toujours vides !), les plus d’une heure de film qu’il va falloir monter, etc…

Bref, autant dire qu’au bout de trois jours, je suis déjà crevée, et que je n’ai plus qu’une chose à dire : c’est quand les prochaines vacances ???

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

annouchka 16/08/2011 20:43



La corvée de lessive au retour de vacances, c'est encore plus déprimant qu'un frigo vide (au pire tu peux toujours commander des pizzas). J'ai d'ailleurs une valise pleine qui traine encore dans
ma chambre depuis quelques jours... La flemme de la vider, parce que laver le linge voudrait dire aussi le sécher, le plier, le repasser, le ranger... La plaie quoi ! 


N'empêche que tu me rassures beaucoup... C'est pour tout le monde pareil !



Lulu from Montmartre 17/08/2011 09:14



Malheureusement oui ! Moi ça y est tout est presque rangé... et j'ai bien fait de le faire ce w-e car la machine à laver à Paris a rendu l'âme hier !!!