Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Madame Grès : la couture à l'oeuvre

Si ça n’est pas déjà fait, vous avez jusqu’au 28 août pour vous précipiter au Musée Bourdelle découvrir la sublime exposition « Madame Grès : La Couture à l’Oeuvre ». Il s’agit en effet de la première rétrospective jamais consacrée à cette figure emblématique de la haute-couture, s’inscrivant dans le cadre des expositions « hors les murs » du Musée Galliera, actuellement fermé pour travaux.

La première bonne idée de l’expo, c’est justement cette mise en scène dans le cadre incroyable du Musée Bourdelle. Ce lieu, situé dans une petite rue du 15ème arrondissement, est une merveille à lui tout seul. Les colosses de bronze qui vous accueillent dès l’entrée font partie de l’impressionnante collection d’œuvres sculptées par Bourdelle, ce disciple de Rodin qui vécu ici-même et dont les sculptures furent rassemblées 20 ans après sa mort pour donner vie à ce musée. Celui-ci a, depuis 1946, subi de nombreuses transformations, permettant justement d’y présenter les fameuses statues gigantesques de Bourdelle, mais on peut également encore admirer l’appartement de l’artiste ainsi que son atelier.

 

DSC06290-1

DSC06306-1

DSC06310-1

 

Le fait que les robes de Madame Grès soient ainsi exposées au milieu de ces géants de marbre et autres statues de bronze leur donne une toute autre dimension, ces pièces de haute-couture étant elles-mêmes de véritables sculptures de tissu.

 

DSC06340-1

DSC06342-1

 

Mais parlons un peu de cette fameuse Madame Grès, peut-être moins connue du grand public qu’un Dior ou qu’un Saint-Laurent, mais pourtant considérée par ses pairs comme un véritable génie, maîtrisant comme personne l’art du drapé. La vie de cette femme, née en 1903, est absolument passionnante. Germaine Krebs, dont les parents lui avaient catégoriquement interdit de devenir sculpteur, se tourne finalement vers la couture, et ses créations, d’abord au sein de la maison Alix Barton, rencontrent dès le début un vif succès. En 1936, elle crée les costumes de la pièce de Jean Giraudoux, « La Guerre de Troie n’aura pas lieu », dont les tenues drapées, inspirées de la Grèce Antique, deviennent dès lors sa marque de fabrique. Elle retrouve dans cette technique toutes les sensations inhérentes à la sculpture, et s’impose définitivement dans le monde de la mode.

 

DSC06294-1  DSC06337-1

 

Durant la guerre, elle fonde sa propre maison, Grès (anagramme tronqué du prénom de son mari, Serge) et reçoit le soutien de la profession. Après la guerre, ce sont ses robes plissées qui font un triomphe. Son succès ne se démentira jamais, jusqu’à la fermeture de la maison en 1988. Jusqu’au bout, c’est Madame Grès qui aura porté sa maison à bout de bras, et qui aura dessiné toutes ses collections. Tout au long de sa carrière, elle aura été honorée et respectée ; c’est d’ailleurs elle qui recevra en 1976 le premier Dé d’Or de la Couture, créé par Cartier. La liquidation judiciaire de Grès la plongera dans un désarroi absolu, et elle s’éteindra en 1993, sa mort restant entourée du plus grand mystère puisqu’on apprendra son décès qu’un an plus tard.

 

DSC06343-1.JPG  DSC06346-1

 

Un petit film de 35 minutes est projeté dans le musée, diffusé sur Antenne 2 en 1980 dans le cadre de l’émission « Aujourd’hui Madame », montrant les coulisses de la Maison Grès et dressant le portrait de cette grande dame. Je tiens juste à dire qu’en regardant ce document, je me suis dit que la télévision dans les années 80, c’était encore la préhistoire ! Pardon, c’est un peu technique, mais 35 minutes de documentaire sans voix-off, sans musique, et où l’on peine vraiment à entendre ce que disent les intervenants, je ne sais pas où l’ingé-son avait appris son métier, mais aujourd’hui ce genre de choses serait immédiatement refusé par la chaîne, vous pouvez me croire !

Toujours est-il que je suis ressortie de l’expo complètement ébahie par ce que j’avais vu. Toutes ces robes de soirée n’ont pas pris une seule ride, et autant vous dire que si j’avais du en porter ne serait-ce qu’une pour monter les marches du Palais des Festivals il y a quinze jours, j’aurais eu l’embarras du choix ! Ce sont réellement des œuvres d’art, même les plus simples en apparence, et c’est justement ce qui fait toute leur beauté.

 

DSC06325-1  DSC06327-1

DSC06321-1  DSC06351-1

 

Vous l’aurez compris, si vous êtes des fans de mode, ou même de simples amateurs de belles choses, vous ne devez rater cette exposition sous aucun prétexte. Voilà, c'est dit !

 

Madame Grès : La Couture à l'Oeuvre - Jusqu'au 28 août 2011

Musée Bourdelle - 16 rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, sauf jours fériés

www.bourdelle.paris.fr

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article