Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Mon cou, Becksöndergaard et moi...

2013_Becksondergaard-4859.JPGJ’ai un point faible : la gorge. C’est donc ce que je protège le plus, et comme j’ai le visage carré et que le col roulé me fait un double menton (et puis ça gratte, ça gène, j’aime pas ça...), je ne sors jamais sans écharpe autour du cou. Et quand je dis jamais, j’exagère à peine, parce que quoi qu’il arrive, j’ai toujours une étole ou un foulard dans mon sac. Mais comme toute bonne monomaniaque qui se respecte, j’ai passé des années à chercher l’étole/écharpe idéale, jusqu’au jour où j’ai découvert la marque Becksöndergaard (à vos souhaits !).


Je suis tombée dessus un peu par hasard, dans une vente privée, et ce fut comme une révélation : j’avais enfin trouvé l’étole parfaite. D’abord, parce qu’elle était immense (1,20 m X 2 m), toute douce, très fluide et super chaude (50% laine / 50% soie), et qu’au niveau des motifs et des coloris, je n’avais que l’embarras du choix. C’était il y a deux ans, au printemps, j’ai acheté ma première Becksöndergaard, elle était crème avec des étoiles bleu marine, et je l’ai ramenée à la maison un peu comme le Saint Graal... Je l’ai portée une dizaine de fois, et puis un jour, en descendant de voiture, je l’ai fait tomber, et évidemment, je ne l’ai jamais retrouvée... A croire que c’est ma spécialité puisque j’ai récemment fait la même chose avec l’écharpe en cachemire de PacsMan ; call me le boulet ! En attendant, ce jour là, je crois que j’en aurais pleuré, parce que je n’avais pas la moindre idée de l’endroit où je pourrais retrouver la même. J’ai écrit au bureau de presse où je l’avais achetée, mais ma requête est restée sans réponse, jusqu’au jour où j’ai reçu une nouvelle invitation pour une vente privée ; j’étais sauvée !

 

2013_Becksondergaard-4860.JPG


En fait, je devrais plutôt dire que j’étais perdue, car depuis ce jour, à chaque nouvelle vente, je rachète deux voire trois ou quatre étoles, et ma collection (parce qu’au delà de dix, on peut commencer à appeler ça une collection non ?) ne cesse de s’agrandir... J’en ai presque de toutes les couleurs, avec des motifs différents, dans des matières différentes aussi, parce que laine et soie pour l’hiver c’est bien, mais coton pour l’été c’est pas mal non plus. Et c’est exactement le genre d’accessoire qui fait tout ! Comme je ne porte pas énormément de bijoux, et que j’ai un style vestimentaire plutôt basique, il n’y a rien de plus élégant je trouve que de porter une jolie étole autour du cou pour « twister » un classique pantalon noir / veste noire ; pas besoin de s’appeler Cristina Cordula pour savoir ça ! Et puis en plus, ça tient chaud, et étant une grande frileuse devant l’éternel, avec mes grandes étoles, je n’ai (presque) jamais froid, en tout cas j’ai moins souvent mal à la gorge.


2013_Becksondergaard-4858.JPG

Becksöndergaard est donc une marque d’accessoires danoise comme son nom l’indique (ça sonne un peu come chez Ikea, on n’est pas loin), fondée en 2003 par Lis Beck et Anna Söndergaard. Leur particularité, c’est justement l’alliance entre leur passion des couleurs et la simplicité scandinave qu’on apprécie tant (qui n’a jamais acheté d’étagères Billy ?). Et chez Becksöndergaard, on ne trouve pas que des foulards, mais également de la maroquinerie et quelques bijoux. C’est un vrai succès, puisque la marque est aujourd’hui distribuée dans toute l’Europe, ainsi qu’aux USA, au Japon et à Singapour : trop forts ces danois.

 

2013_Becksondergaard-4861.JPG


Vous aurez donc compris que je suis une grande fan de Becksöndergaard, et je vous invite à découvrir leur univers sur leur blog pour vous donner une idée de l’esprit. Quant à moi, je m’en vais de ce pas faire de la place dans mes tiroirs, car je viens encore d’acheter trois nouvelles écharpes... Oui, je sais, je suis dingue, mais quand on aime, on ne compte pas !


Et vous savez quoi ? Comme je suis de nature plutôt généreuse, je partage avec les parisiennes (désolée pour les autres) ce très bon plan : vous trouverez du Becksöndergaard en vente privée au showroom Kiss&Fly jusqu’à vendredi ! Même qu’il y a aussi les marques Anniel, I Love, Leon&Harper, Momoni, D.Co Copenhagen et LTB Jeans, le tout à prix mini mini mini ; alors, merci qui ?

 

Ventes privées Kiss&Fly

22 rue Leopold Bellan, 75002 Paris – M° Sentier ou Etienne Marcel

Jeudi 4 avril de 10h à 21h – Vendredi 5 avril de 10h à 19h

Paiement en espèces uniquement

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article