Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Olympiades dans les jardins du Musée Rodin

Vous allez me trouver un peu monomaniaque avec mes histoires de météo et de beau temps, mais c’est tellement rare quand on habite Paris d’avoir du soleil à ce point que moi, si je m’écoutais, en ce moment je passerais mes journées dehors.

Mercredi donc, jour des enfants, où allions-nous pouvoir aller pour profiter de ce magnifique soleil ? Après avoir fait le Jardin d’Acclimatation et Disneyland Paris les deux semaines précédentes, j’avais envie de quelque chose d’un tout petit peu plus culturel et surtout de carrément moins cher !!! Cela faisait très longtemps que j’avais envie de découvrir les jardins du Musée Rodin (car oui, shame on me, je n’y étais jamais allée non plus), et j’avais donc vendu l’histoire à mon fils en lui disant qu’on allait voir plein de statues et qu’on allait pouvoir jouer à les imiter… « Moi j’m’en fiche des statues ! ». Ok… C’était pas gagné, mais l’argument des grandes pelouses où l’on allait pouvoir s’allonger, des labyrinthes naturels comme celui d’Alice au Pays des Merveilles et des grandes allées où il allait pouvoir battre des records de vitesse (entre nous on l’appelle Forest !) a finalement eu raison de son manque d’enthousiasme… Yes !

Alors autant vous dire que je n’ai pas été déçue. J’avais, entendons-nous bien, choisi l’option « culture au grand air », donc pas de visite du musée à proprement parler ce mercredi, nous reviendrons quand il fera moins beau. Et pour info, j’ai déjà préparé mon discours « viens, on retourne dans le super parc où il y avait toutes les statues… oh, quel dommage, il ne fait pas beau… Viens, tu vas voir à l’intérieur il y a plein d’autres sculptures, c’est très rigolo ! ». Avec un peu de chance, ça devrait le faire… une prochaine fois.

La première bonne surprise, c’est que l’entrée des jardins est gratuite quand on est accompagné d’un enfant. On vous colle un joli sticker au revers de la veste (attention, ce jour là, j’avais une très jolie veste en daim, j’ai quand-même failli gifler la jeune fille de l’entrée, charmante au demeurant, mais qui visiblement n’y connaissant pas grand chose en peaux), et là, vous découvrez la fameuse demeure de Rodin. Sympa la baraque !  Si vous venez entre adultes, l’entrée est à 1 €, donc autant dire que quoi qu’il arrive, jusque là, c’est tout bon.

 

DSC05905.JPG

 

Les  jardins sont effectivement magnifiques. A cette époque, la nature reprend ses droits, il y a des bourgeons sur tous les arbres, certains sont déjà en fleurs... Nous sommes certainement venus quinze jours trop tôt, en avril ce sera parfait, mais il ne fera peut-être pas aussi beau ! Bien sûr, on peut admirer de nombreuses sculptures un peu partout dans le parc, et c’est « Le Penseur » que nous avons croisé en premier. Et là, je vous le donne en mille, mon fils me sort « Oh, maman, regarde, c’est super ! On joue au jeu des statues ? ». Je l’aime mon fils ! Nous voilà donc partis pour une séance photos croquignolette à coups de « non, plus haut ta main maman, et la tête plus penchée, bon, à moi maintenant… ». Alors, « Le Penseur », c’est simple comme pose, mais pour le reste, il était drôlement torturé Auguste, et ses modèles n’ont pas dû rigoler tous les jours…

 

DSC05908 DSC05916 DSC05932

 

Après les sculptures, direction l’allée centrale, digne d’un stade olympique pour un bonhomme de 5 ans, où je m'allongeai confortablement sur un banc en plein soleil, chronométrant mollement les performances de mon fiston (qui, inutile de le préciser, a pulvérisé des records, sinon ça le fait pas !). Ah oui, j’étais allongée sur un banc parce que les pelouses sont interdites ! « Et pourquoi les panneaux pelouse interdite ils sont verts maman ? Quand c’est interdit, c’est rouge non ? » Oh, mais que je l’aime mon fils ! Ben oui donc, raté pour les galipettes dans l’herbe ! Enfin, pas tout à fait parce qu’un peu plus loin, il y a un espace réservé où l’on peut se vautrer dans le gazon, et pour les plus snobs ou les plus fragiles, s’allonger sur les jolies chaises longues mises à disposition des visiteurs… Elle est pas belle la vie ? Et puis de ce côté là, il y a aussi des bacs à sable. Donc là, nous avons improvisé une épreuve de saut en longueur (où encore une fois de nombreux records ont été battus, forcément), avant de nous lancer dans un cache-cache géant au milieu des allées « labyrinthesques » et arborées. Car évidemment, point de vrai labyrinthe dans les jardins (j’avais un peu menti sur ce coup là), mais plein de jolis petits chemins suffisamment sinueux pour escroquer mon mini Hussein Bolt !

 

DSC05919.JPG

 

L’heure du goûter approchant, j’avais en arrivant repéré les jolies petites tables du « Café du Musée » qui n’attendaient que nous, et où je me voyais déjà buvant un petit thé en regardant mon enfant gambader au milieu des éphèbes et autres nymphes de bronze… Mais là, patatras, Olympiades faisant, il était déjà 5h moins le quart, et au « Café du Musée », on ne rigole pas avec les horaires !!! J’ai réussi à obtenir malgré tout un muffin au chocolat « pour mon fils, s’il vous plaît, il a faim, épargnez-moi un drame », mais inutile de vous dire que je n’aurais même pas osé demander une tasse d’eau chaude tellement le monsieur était furieux que l’homme de ménage m’ait laissé entrer alors que « c’est fermé madame, vous comprenez ce que ça veut dire ? Non le petit il rentre pas ! Et alors c’est votre fils ? Vous me devez 2 € 50, c’est clair ??? ». Je comprends surtout que monsieur tu es un gros nul et que moi je n’aurai pas mon thé !

Mis à part ce petit incident qui, vous en conviendrez, peut allègrement vous gâcher le meilleur des après-midi (ah non, vraiment, il m’a énervé lui !), les jardins du Musée Rodin sont à la hauteur de leur réputation, c’est-à-dire divins… Je sais qu’il existe des parcours guidés pour les enfants, que je n’hésiterai pas à tester une prochaine fois, mais même en mode improvisé, on a trouvé ça parfait ; le petit s’est éclaté et moi je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner, quitte à prévoir mon thermos de thé !

 

Musée Rodin

79 Rue de Varenne, 75007 Paris

www.musee-rodin.fr

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

valli 24/03/2011 08:54


Je peux vous accompagner la prochaine fois ? j'adore ces jardins (surtout quand ils sont fleuris )


Lulu from Montmartre 24/03/2011 08:59



Avec plaisir !!!