Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Quand les parents passent le bac

IMG_5825.JPGJe parle souvent de Junior par ici, plus rarement de sa grande sœur, parce qu’elle est à un âge où l’on n’apprécie pas forcément que sa « vie privée » soit étalée sur le web mondial, dixit à peu de choses près l’intéressée herself. Pourtant, j’en aurais des choses à raconter... mais bon, comme je suis une marâtre sympa, je fais soft et je m’abstiens, ou pas !

 

Car notre ado vient de passer son bac français. Et alors que je pensais qu’elle allait nous en faire voir de toutes les couleurs (du genre je somatise, j’ai mal au ventre, j’y arriverais jamais, j’veux pas y aller et j’en passe), je l’ai rarement vue aussi zen. En temps normal il s’écoule un minimum de trois-quarts d’heure entre la première sonnerie du réveil et le lever de la demoiselle (soit un bip bip bip strident répété au moins 4250 fois dans le même temps, ce qui a le don de me rendre personnellement hystérique et de très très très mauvaise humeur, surtout à 6 heures du mat’ !), puis vient le moment du départ au lycée après la séance d’habillage/coiffage/maquillage qui dure au moins aussi longtemps que les préparatifs d’une mariée, ponctué de « j’suis à la bourre », « t’es sûre que c’est bien avec ce tee-shirt ? », « attends faut qu’j’me sèche les cheveux », « où sont mes clés ? », « et mon pass Navigo bordel ? », « t’as pas une écharpe à me prêter ? », « bon allez à ce soir ! » le tout suivi d’un violent « Blam ! », bruit de la porte d’entrée claquée violemment à une heure ou peut-être certains aimeraient encore un tout petit peu dormir (genre son frère), laissant comme une impression de passage d’ouragan dans la maison, enfin surtout sa chambre (mais que fait cette chaussure sur le bureau je vous le demande ?). Et bien mercredi dernier, pour l'épreuve écrite de français, rien de tout ça. A peine deux bip bip de réveil, une tenue préparée la veille, pas d’augmentation du volume de la voix au moment du départ, un grand sourire sur les lèvres, et le tout à l’aube et sous un orage monstrueux ; sans déconner j’ai pensé qu’elle devrait le passer tous les jours son bac français.

 

Mais depuis quelques jours, il n’en est pas tout à fait de même pour son papa, un chouia énervé sur les bords pour des broutilles (mon amour je t’aime !), et littéralement en panique dès qu’il la voyait faire autre chose que réviser ! C’est limite s’il ne m’appelait pas quatre fois par jour pour me demander ce qu’elle faisait. Et le soir, avalanche de questions du  genre « ça va tu as bossé aujourd’hui ? » (ben non j’ai fait un tennis !), « tu crois que tu as assez révisé ? », « t’as fais des fiches ? » (non j’ai fait du tricot), « tu te sens prête ? », « ça va tu te sens bien ? » ; j’ai bien cru qu’il allait finir par nous la stresser pour de bon ! Alors qu'elle, elle avait parfaitement organisé son planning de révisions, s'accordant de courtes pauses au soleil deux ou trois fois par jour ; et considérant la météo de ces derniers jours, autant dire qu'elle n'en a pas fait beaucoup...

 

C'est drôle, mais j’ai comme l’impression que c’est un peu comme ça dans toutes les familles d’adolescents en Première ou Terminale, et qu'on a carrément l'impression que ce sont eux qui vont passer les épreuves. Je ne compte pas le nombre de copains qui ont posté sur Facebook des statuts du type « X passe le bac demain, elle m’épate, ma fifille qui grandit trop vite, j’ai peurrrrrrrrr... », sans parler de ma copine K qui s’est carrément privée de Prix de Diane parce que son fils passait la philo le lendemain matin ! (message personnel à son attention : je ne t’en veux absolument pas je te rassure ! En plus, je n’y suis pas allée non plus...). Je me souviens que lorsque j’ai passé le mien de bac, ma mère était presque tombée malade, et le matin des résultats, elle s’était réveillée défigurée par un magnifique bouton de fièvre ; j’aurais pas du me moquer !

 

J’ai par contre peu de souvenirs de mon état personnel cette année là, mais j’imagine qu’en fait, nos ados se sentent soulagés par l’épreuve, dans le sens où celle-ci signe définitivement la fin de l’année scolaire et des révisions ; et après, vaille que vaille ! En même temps, je ne dis pas que la nôtre ne stresse pas du tout, mais elle gère l’histoire plutôt vachement bien ; sur ce coup là, elle m’épate, et avec son père, nous ne sommes pas peu fiers ! Malgré un léger vent de panique ce week-end lorsqu'elle s'est aperçue qu'elle devait avoir tous ses textes en double (heureusement c'était samedi, heureusement nous avions une ramette de papier, heureusement il y avait de l'encre dans l'imprimante !), et qu'elle a donc fait atelier photocopie/découpage/collage par terre dans l'escalier (oui notre imprimante est en haut de l'escalier !) jusqu'à pas d'heure... Malgré un "de toute façon si je les connais pas maintenant mes textes c'est pas cette nuit que je vais les apprendre !" un peu énervé en fin de journée, après que son père lui eut demandé pour la vingt-cinquième fois si elle ne voulait pas qu'on la fasse réviser ; clairement elle ne voulait pas !

 

Vendredi matin, elle a passé la SVT (sciences naturelles pour les plus d’un certain âge !), et lundi après-midi donc, l’oral de français (dont je garde personnellement un très très mauvais souvenir ; c’est simple, je ne m’en suis toujours pas remise). Elle est tombée sur Madame Bovary, dont nous avions parlé la veille et pour lequel j'avais failli lui dire que je m'étais autant ennuyée à le lire qu'Emma Bovary s'ennuyait dans sa province... J'ai bien fait de m'abstenir ! Ne reste plus maintenant qu’à attendre les résultats ; j’en connais un qui n’a pas fini de s’angoisser !!!

 

NB : J'avais écrit ce billet et surtout son titre avant d'entendre cette histoire délirante d'une maman qui a tenté de passer l'épreuve d'anglais à la place de sa fille... Certains ont des idées bizarres quand-même non ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article