Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Quelques jours en « Lyoko France » … #1

Mon fils est, depuis quelque temps, un fan absolu du dessin animé « Code Lyoko ». Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une série d’animation française, fortement inspirée des mangas, qui met en scène une bande de collégiens qui, après avoir découvert l’existence d’un monde virtuel parallèle au nôtre, s’aperçoivent que celui-ci est infesté par un virus qui menace également la terre. Les quatre héros ont donc pour mission de sauver Lyoko, et par conséquent notre planète. Là, je vous la fais très très simple, parce qu’en réalité, c’est beaucoup, mais alors vraiment beaucoup plus compliqué que ça ! Et je ne comprends absolument rien à ces histoires de super calculateur, de « transfert – scanner – virtualisation », de tarentules, de blocks, de méga-tanks, de colosse et j’en passe… Mais mon fils lui, il connaît ça par cœur ! C’est bien simple, il vit Lyoko, il dort Lyoko, il mange Lyoko, il respire Lyoko, parce qu’il EST un Lyoko Guerrier ! Sauf que le dessin animé datant de 2003, il n’y a plus beaucoup de jouets ou de livres Code Lyoko, et je suis donc à l’affut de tout ce qui s’y rapporte…

 

CIMG5182

 

C’est ainsi que j’ai découvert qu’il y avait une animation Code Lyoko au Futuroscope. Il ne m’en fallait pas plus pour organiser un petit voyage en Poitou-Charentes durant les vacances…

Nous voici donc partis sur les routes de France, bien décidés à profiter de nos trois jours d’escapade. Première étape : Chambord. Après un pique-nique dans le parc (le plus grand parc forestier clos de murs du monde), nous avons bien sûr visité le château. Autant le savoir, à Chambord, tout est payant, même le parking. En même temps, c’est très bien entretenu, et vu la superficie, c’est sûr qu’il y a du boulot. Evidemment, première réflexion du petit en entrant dans le château : « waouh, c’est un vrai château de Lyoko Guerrier ! ». Tu as raison mon chéri, et ta mission si tu l’acceptes est de trouver les 77 escaliers et les 282 cheminées, ok ? C’est une petite astuce comme une autre pour intéresser vos petits si vous visitez les lieux, et ça les occupe un moment ! Attention cependant à ne pas les perdre dans le fameux escalier à doubles révolutions, puisque deux personnes empruntant chacune une volée d’escalier peuvent s’apercevoir par les ouvertures pratiquées dans le noyau mais ne se rencontrent jamais. Autant dire que là, on était en plein Lyoko, avec toutes les tours sur le toit et les passages secrets (bon d’accord ceux là je les ai un peu inventés mais je suis sûre qu’il devait bien y en avoir parmi les 426 pièces du château !). Si vous avez du temps, n’hésitez pas à profiter des nombreuses promenades à pied, en vélo ou en barque, il y a largement de quoi faire… Y a pas à dire, ils avaient du goût les Rois de France…

 

PIC 0372

PIC 0365

PIC 0364PIC 0366

 

Sachant que le lendemain, une longue journée nous attendait, nous avons dormi tout près du Futuroscope, dans un autre château, certes beaucoup plus modeste que Chambord mais non dénué de charme : le Château de Perrigny. En effet, si vous devez dormir au Futuroscope et que vous êtes en voiture, n’hésitez pas à sortir du Parc et à faire quelques petits kilomètres de plus. La région regorge de charmants petits hôtels, bien plus agréables que les Campanile et autres Novotel du site, et pour certains pas plus chers… En plus, notre Lyoko Guerrier était super content de dormir dans un vrai château, d’autant plus content que « si ça se trouve, on va voir des fantômes ! ». Peut-être mon chéri, mais en attendant, il faut dormir car demain une longue journée nous attend.

 

CIMG5216DSC06694

 

Car oui, une journée au Futuroscope, c’est un peu comme dans tous les parcs d’attraction, c’est épuisant. La prochaine fois, je m’équipe d’un podomètre pour savoir combien de kilomètres nous avons parcouru dans la journée. Bien sûr, si on est un tant soit peu organisé, il est préférable de faire les attractions dans l’ordre, ce qui évite d’innombrables aller-retour pour rien. Mais je ne vous étonnerais pas si je vous dis que notre Lyoko Guerrier en avait décidé autrement, sa priorité absolue étant l’attraction « Objectif Lyoko » ! Alors lui, il était aux anges (ça tombe bien, on était venus pour ça) ; la chanson du générique qui passe en boucle (et qu’on avait écouté au moins une dizaine de fois durant le trajet aller, je ne vous parle même pas du retour…), des écrans vidéo avec des jeux censés marcher grâce au mouvement des bras (mais il n’y en avait qu’un sur deux qui fonctionnait, et le petit était trop petit pour se servir de l’autre tout seul… ça marche mieux dans le dessin animé !), et des tas de machines simulant les tours des territoires Lyoko et des fusils pour faire des combats de balles en mousse, avec des toboggans et des tapis partout… Sauf que les appareils supposés remonter les balles vers le haut soufflaient à l’envers, et donc ne renvoyaient rien ! Mon papa s’est donc chargé d’aller gentiment trouver un responsable pour remettre le système en marche, mais au bout de la quatrième fois (car oui nous sommes revenus quatre fois à Objectif Lyoko), il s’est mis à réparer lui-même les souffleries. Sur ce coup là, le Lyoko Guerrier, c’était bien lui !

 

DSC06704 CIMG5183

 

Pour le reste, rien à dire, c’était ma troisième visite au Futuroscope, et c’est toujours aussi sympa…

 

PIC 0374

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Xtinette 11/07/2011 21:23



Très chouette escapade !



Lulu from Montmartre 11/07/2011 21:58



Et c'est pas fini ! La suite demain matin...