Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Titeuf le film ou "le pur flow du préau"

affiche

 

 

C’est aujourd’hui que sort en salle la version cinématographique des aventures de Titeuf, petit personnage à la mèche blonde dessiné par Zep et devenu l’un des héros des cours de récré. Perso, je ne connaissais de Titeuf que les dessins animés diffusés sur France 3, même si je sais qu’à la base, il s’agit d’un personnage de BD.

J’ai eu la chance de voir le film en avant-première dimanche matin (avec petit-déjeuner à 9h30 à l’Aquaboulevard dans le 15è, ce qui pour nous ressemble un peu à une punition il faut l’avouer !) et j’ai trouvé ça très sympa. Malgré certaines faiblesses dans le scénario et donc parfois quelques longueurs, nous avons passé un agréable moment, parce qu’il faut bien l’avouer, il est vraiment marrant ce môme ! Le truc qui ne sert à rien par contre, c'est la 3D, autant le dire tout de suite. Mais pour le reste, c'est plutôt réussi.

Alors, Titeuf est toujours fou amoureux de Nadia, mais catastrophe, notre héros n’est pas invité à son anniversaire ! Et comme si ce n’était déjà pas suffisamment dur pour lui, ses parents ne trouvent rien de mieux que de se séparer « pour réfléchir un peu ». Ça c’est pour l’histoire, mais ce n’est pas le plus intéressant, car ce qui est vraiment drôle, ce sont les personnages et les dialogues. Et là c’est carrément super bien. Bien sûr, le langage de Titeuf et de ses amis n’est pas des plus châtiés (parents rigides ou sensibles s’abstenir !), mais on imagine parfaitement que ça puisse se passer vraiment comme ça dans les cours de récréation. Et puis moi, j’ai toujours eu une faiblesse pour les enfants qui faisaient des bêtises (c’est ça Lulu, fais ta maligne, tu verras quand ce sera ton fils qui les fera les conneries !), donc Titeuf je l’aime bien.

Sauf qu’il pense que « les filles ça sert à rien ! » Pardon ? Qu’ouïe-je ? Qu’entends-je ? Bon forcément, entre sa fiancée qui l’ignore et sa maman qui part réfléchir à la campagne, il faut bien qu’ils se débrouillent entre mecs (c’est drôle, ça me rappelle une émission sur France 2), mais rassurez-vous, tout est bien qui finit bien, même si je ne vous raconterai pas la fin !

Je ne vous dirai rien non plus sur la rencontre étonnante que fait Titeuf dans le train qui le conduit à la campagne, sachez seulement que c’est une énorme surprise qui, certes, parle surtout aux parents, mais qui, sans donner trop d’indices, nous permet d’entendre une chanson comme on n’en n’avait pas entendu depuis longtemps de la part de ce chanteur… Oui, je sais, c’est pas très clair, mais vous verrez bien.

On peut donc aussi parler de la musique, car la bande originale du film est très réussie. Outre le fameux « Les filles, à quoi ça sert » interprété par Bénabar, Cabrel, Goldman et Souchon (ah oui quand-même ! Cherchez l’intrus…) qu’on commence à entendre sur les grandes ondes (parce que faut pas abuser, il n’est pas encore en rotation sur Radio Nova !), il y a plein de bons morceaux dans cette B.O (James Blunt, le fameux « invité mystère », Nadia Farès, Max Boublil, Grégoire, etc… - Cherchez l’autre intrus), dont le rap du générique que nous chantons à tue-tête depuis dimanche : « lâchez-moi la grappe, lâchez-moi le slip ! ».

Titeuf est pour moi un vrai film de garçons : ça pète, ça rote, ça dit des gros mots (ce que ne font jamais les filles bien sûr… nous on est des princesses !) bref, c’est un dessin animé rock’n roll et ça fait du bien. Les plus petits ne comprennent pas toujours tout mais rigolent beaucoup, et les plus grands qui ont de l’humour devraient bien se marrer aussi. Et si tu m'crois pas, ben "T'are ta gueule à la récré" !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article