Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Vis ma vie en hôtel-club #3

saturday-night-fever.jpg(...) Parler de la discothèque revient à peu de choses près à vous parler des vacances de notre ado.

Tout d’abord, il faut savoir que la fameuse discothèque était en plein air. Quand je le lui ai annoncé quelques jours avant notre départ, j’ai eu droit à un « quoiiiiii ??? ça veut dire que vous allez me voir ??? Mais c’est super nul !!! ». Et vlan, prends-toi ça dans les dents ! Sauf que plein air ou pas, et jusqu’à preuve du contraire, les boites de nuit ne sont pas interdites eux personnes majeures, ce que nous sommes depuis fort longtemps contrairement à elle, et toc ! Et puis nous aussi on avait bien l’intention de s’éclater le soir, non mais…

Après lui avoir gentiment dit que j’avais relativement mal pris sa réflexion, qui équivalait pour moi à un « les vieux ça danse pas », nous espérions malgré tout que ce serait pour elle le lieu idéal pour se faire des copains (en tout cas c’est ce qu’elle nous avait bien fait comprendre). Et comme elle est plutôt très bonne élève et raisonnable, il n’y avait aucune raison pour qu’on ne lui fasse pas plaisir.

Le premier soir, après la « mini-disco » (et là je veux bien qu’on me dise pourquoi les petits sont obligés de danser sur des musiques débiles), le quart d’heure rétro (et là je veux bien qu’on me dise pourquoi les vieux sont obligés de danser sur des musiques ringardes), l’incontournable danse du village (et là je veux bien qu’on me dise pourquoi on est obligés d’apprendre une chorégraphie qu’on ne pourra refaire qu’au prochain Réveillon, sauf qu’on sera les seuls à la connaître et qu’on aura franchement l’air con), le spectacle (et là je veux bien qu’on me dise pourquoi on est obligés de supporter les fausses notes d’un vacancier-chanteur-amateur qui ferait fuir un régiments de sourds !), arrive enfin l’heure de la « disco-night » à l’endroit prévu à cet effet, en extérieur donc…

Et là, ce fut le drame : « Mais il est nul le DJ ! C’est quoi cette musique de merde ? Et puis y a pas de français… ». Nous avons donc, en parents trop sympas, opéré un repli stratégique vers la chambre, lui conseillant de rester un peu histoire de voir si elle ne trouvait pas des filles sympas qui, comme elle, chercheraient à se faire des copines… Une demi-heure plus tard, retour de la grande dans la chambre : « Non vraiment c’est naze, et puis je connais personne, et puis je suis crevée, et puis personne ne parle français, et puis la neige elle est trop molle ( ?), bon j’vais m’coucher ! ». Autant dire que c’était mal barré…

Le lendemain, nous avons donc passé la journée ensemble (la seule des vacances d’ailleurs) à chercher des français entre 15 et 18 ans, et le soir rebelotte, retour à la case « disco-time », et alors que j’étais raisonnablement partie coucher le petit, PacsMan arrive triomphant dans la chambre en m’annonçant : « ça y est, elle s’est trouvée une copine ! ». Une française, toute seule en vacances avec sa mère, du même âge ; ouf ! Et à partir de cette nuit là, autant dire qu’on ne l’a plus vue. Les deux filles avaient évidemment dès le premier soir lié connaissance avec, je cite, « plein de mecs trop sympas, des anglais, des flamands, trop trop cools », et le lendemain, la petite bande était devenue inséparable, oubliant tous qu’ils avaient la chance d’avoir des parents eux aussi trop cools de les laisser sortir tous les soirs jusqu’à pas d’heure, et ne les croisant qu’à l’heure des repas et, d’accord ou pas, à la fameuse disco !

jeunes-qui-dansent.jpg

Parce que maintenant que notre ado s’était fait des copains, on avait quand même nous aussi le droit de s’éclater. Enfin, ça c’est que nous on pensait, mais pas elle… Le soir où j’ai eu l’idée stupide de mettre un pied sur la piste, j’ai eu droit à un « euh… vous allez pas vous coucher là ? » qui m’a mise k o en deux secondes trente ! Alors est-ce que j’ai le droit de dire que je l’ai super mal pris, moi qui suis encore dans la fleur de l’âge et qui bouge mon body aussi bien que Beyonce ??? Non mais sans déconner, ça a presque encore la morve au nez et ça t’envoie te coucher comme les poules parce que « c’est trop la honte de danser avec ses parents » ! Ok cocotte, sauf que ton père et moi, on est les rois de la Night, et tu n’aurais jamais du nous dire ça ! Et puis c’était sans compter sur son frère qui, du haut de ses 5 ans, trouvait lui aussi que « la disco, c’est trop bien », et qui nous a fait un drame à chaque fois que nous décidions finalement d’aller nous coucher (car la grande avait raison sur un point : le dj était vraiment nul !). C’est normal à 5 ans de vouloir aller en boîte tous les soirs ? La prochaine fois, il partira en vacances tout seul avec sa sœur, comme ça nous on fera vraiment ce qu’on veut !

C'est qu'il faut les suivre les ados en vacances ; ils représentent un véritable phénomène de société à eux seuls ! Pour résumer, on peut dire que l’oiseau vit la nuit, se couche à l’heure où le soleil se lève, se lève à l’heure de la sieste, passe ce qui reste de la journée échoué sur un transat ou marinant dans l’eau avec ses copains, car l’ado en vacances ne sort qu’en groupe, et redevient à peu près sociable au moment d’aller danser… Et puis ça n’arrête pas de glousser et de papoter, à se demander ce qu’ils peuvent bien avoir à se raconter toute la journée. Quant au reste, bien entendu, je n’en sais rien (je suis vieille moi, et je n’ai jamais été adolescente, forcément), et cela ne me regarde pas ! Mais j’aimerais bien savoir quand même…

Toujours est-il qu’elle est revenue avec une liste de nouveaux copains qu’elle s’est empressée de demander comme amis sur Facebook (nous on s’échangeait nos adresses, c’était plus romantique mais plus fatiguant), et nous, notre mission a été brillamment accomplie, car discothèque ou pas, vu le peu de temps qu’elle a passé en notre compagnie, j’imagine qu’elle a vraiment passé d’excellentes vacances ! Ça tombe bien, car nous aussi. Vivement l’année prochaine ! (mais cette fois on change de formule ok ?)

ile-deserte.jpg

P.S : Pour ceux que cela intéresse, nous étions au Fiesta Athénée Palace de Campofelice di Rocella, beaucoup trop grand à notre goût (vous l'aurez compris) mais qui conviendra parfaitement aux amateurs du genre ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article