Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Voyage en Italie : Stromboli

Lors de nos vacances en Sicile, entre autres visites, nous avions décidé de nous rendre sur les îles éoliennes ; non seulement parce que, de l’avis général, ce sont de véritables petits coins de paradis, mais parce qu’en plus, on peut y voir le Stromboli en activité ! Et avec un enfant qui, allez savoir pourquoi, se passionne depuis un moment pour les volcans, quand on lui a dit qu’on allait en voir un « en vrai », on est devenus les rois du monde ! Sauf que nous, on pensait à l’Etna. Or non seulement il était vraiment en éruption lorsque nous y étions en août, interdisant l’accès au sommet, mais en plus on nous l’avait fortement déconseillé, sachant qu’on ne verrait au final que des paysages noircis et des cailloux à perte de vue… Et le petit, c’est évident, ce qu’il voulait lui, c’était de l’action, avec des éruptions et de la lave !

Pour ça, en Sicile, il y a donc le Stromboli. Cette petite île fait partie de l’archipel situé en mer tyrrhénienne, constitué de 17 îles dont seulement 7 sont habitées, parmi lesquelles Stromboli. Au départ, nous voulions visiter plusieurs de ces îles, mais pour cela, il aurait fallu être un peu plus organisés que nous, et chez les From Montmartre, une grande place est souvent laissée à l’improvisation, ce qui ce jour là a failli nous faire rater le dernier bateau en direction du Stromboli au départ de Milazzo. Ceci est donc un vrai conseil : si vous comptez faire les îles en une journée, prévoyez de partir tôt !

Nous avons quand même réussi à atteindre la fameuse île après presque trois heures de traversée, (mais on a pris « l’omniboat », donc forcément c’est plus long !) pour accoster à Scari et y découvrir un paysage assez étonnant.

 

DSC07022

 

D’abord, au pied du village de San Vincenzo, s’étend une incroyable plage de sable noir. Celle-ci est aménagée, et l’on peut s’y baigner en toute tranquillité (bien qu’en pleine saison elle soit très fréquentée). Quant au sable, en plus d’être vraiment noir, il est d’une douceur et d’une finesse incroyable.

 

Stromboli 6623

Stromboli 6630

 

Malgré l’activité du volcan, l’île compte environ 500 habitants, même s’ils sont moins nombreux durant l’hiver. Ils se répartissent entre le village de Ginostra, difficilement accessible hormis par la mer, et celui de San Vincenzo, où nous avons débarqué. Il s’agit d’un joli village typiquement méditerranéen aux ruelles très étroites. L’accès à l’église se fait par l’une de ces ruelles particulièrement animée. Toutes les maisons sont blanches et merveilleusement fleuries et la végétation est luxuriante.

 

DSC07033

DSC07034

DSC07026 

 

Mais le clou du spectacle, c’est bien sûr le volcan en lui même. En fait, l’île et le volcan ne font qu’un, et il ne faut en aucun cas rater le spectacle qu’offre le Stromboli à la nuit tombée. Nous avons donc embarqué sur un bateau qui nous a emmenés face à la Sciara Del Fuoco, sur le versant ouest de l’île où coule le magma. Le volcan est en activité depuis 40 000 ans, et particulièrement depuis 2003, date de la dernière grosse éruption. Les caprices du Stromboli laissent d’ailleurs les scientifiques perplexes, car nul n’a su prévoir l’éruption de 2003, et tout le monde redoute un raz-de-marée qui ravagerait l’archipel. Malgré cela, les touristes affluent chaque année de plus en plus nombreux, et l’on peut également tenter l’ascension jusqu’au sommet sous certaines conditions et en étant obligatoirement accompagné d’un guide.

 

PIC 0417

Stromboli 6631

 

Pour notre part, nous nous sommes contentés du bateau, et après avoir admiré le somptueux coucher de soleil sur la mer, nous avons effectivement vu la lave incandescente ainsi que de petites éruptions ; et autant vous dire que c’est très impressionnant ! Selon les jours, il faut parfois avoir un peu de patience avant d’apercevoir les lueurs rouges, mais nous avons tout de même eu droit à deux « explosions » qui, bien que pas toutes proches, nous en ont mis plein la vue ! Je ne vous fais pas de dessin, le petit était subjugué, même si il s’attendait à voir plus de lave, et surtout de plus près… Sauf que là, on n’était pas dans un dessin animé !!!

 

Stromboli 6640

Stromboli 6643

Stromboli 6646

Capture d’écran 2011-11-02 à 22.37.38

Capture d’écran 2011-11-02 à 22.38.01

 

Une très belle balade à faire impérativement je pense si vous séjournez en Sicile. En tout cas, c’est certain, nous ça nous a donné envie d’y retourner, mais la prochaine fois on se renseignera sur les horaires des bateaux avant de partir !

P.S : Désolée pour la qualité des deux dernières photos, mais ce sont en fait des captures d'écran de la vidéo, parce qu'allez faire des photos correctes sur un bateau en pleine mer, avec un zoom capricieux et de nuit en plus... Photographe, c'est un métier !

 

*Mon voyage quotiden de la semaine pour Fais-Toi La Belle

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Xtinette 06/11/2011 18:05



Un des rares endroits de "mon île" que je ne connais pas... Les fois où j'étais du côté des éoliennes, l'accès au Stromboli était interdit...



virginie b 06/11/2011 10:03



en ligne http://faistoilabelle.wordpress.com/2011/11/06/voyage/



ehaa 04/11/2011 10:23



Superbe reportage, moi j'ai vu l'etna avant la nouvelle eruption,


les mots m'achappe pour en parler, bises.



Lulu from Montmartre 04/11/2011 10:32



Merci ! J'avoue que j'ai moi aussi eu du mal à réaliser sur le moment, c'était vraiment magique...



virginie b 03/11/2011 08:22



belles photos bravo !



Lulu from Montmartre 03/11/2011 08:47


Merci !