Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Salaud on t'aime : et moi j'aime Lelouch !

 

Parmi mes réalisateurs préférés figure depuis toujours en première position Claude Lelouch. Je sais que certains détestent, moi je suis fan ! Je pense avoir vu tous ses films (44 tout de même) ou presque, j'en ai adoré plusieurs (parmi lesquels mon préféré reste sans doute "La Belle Histoire", pour des raisons très personnelles et assez inexplicables mais promis j'en parlerai à mon psy !), forcément d'autres un peu moins, et non seulement j'aime le cinéma de Claude Lelouch, mais j'aime aussi et surtout l'homme et son parcours. Et puis il habite Montmartre, alors ça crée des liens !

Bref, à chaque fois qu'un nouveau Lelouch sort en salles, je me précipite pour le découvrir, et cette année encore, je n'ai pas dérogé à la règle puisque je suis carrément allée à l'avant-première du film "Salaud on t'aime" hier soir ; la projection semi-privée pour les montmartrois au Studio 28, en présence de Claude himself et d'une partie des acteurs, c'était juste priceless !

Salaud on t'aime : et moi j'aime Lelouch !

Maintenant, la grande question que tout le monde se pose, c'est : "alors, il est comment le nouveau Lelouch ?". Pour être tout à fait honnête, disons que ce n'est pas son meilleur, mais que c'est quand-même vachement bien ! Le film est très attendu, ne serait-ce qu'en raison de son casting, puisque c'est Johnny Hallyday qui endosse le rôle du personnage principal, celui d'un photographe de guerre qui décide d'acheter une grande maison en pleine montagne dans le but d'y faire venir ses quatre filles, qu'il a le sentiment d'avoir trop délaissées tout au long de sa vie. Le pari était risqué, car non seulement Johnny n'est pas le meilleur comédien du monde (pardon mais ça se saurait sinon), mais en plus il est tellement devenu une icône nationale qu'il fallait absolument qu'on arrive à oublier qui il était vraiment, et franchement ça fonctionne ; quelle gueule il a ! Un grand bravo donc à ce niveau là. Le pari était d'autant plus compliqué que son meilleur ami est interprété par Eddy Mitchell (il a du avoir les boules Dick Rivers !). Sur monsieur Eddy, je ne m'étendrai pas (façon de parler), vu qu'il est comme d'habitude absolument parfait ; respect.

En fait, tout le casting est parfait. Les filles de Jacques Kaminsky (le photographe donc) sont d'une beauté incroyable, parmi lesquelles Irène Jacob qu'on ne voit je trouve vraiment pas assez au cinéma, et Jenna Thiam, qui jouait dans la série de Canal Plus "Les Revenants" et qui est juste sublime. Sandrine Bonnaire est comme on l'aime, simple, naturelle et tellement radieuse, Rufus est une fois de plus étonnant, et puis ça m'a fait tout bizarre de retrouver dans le rôle de la femme d'Eddy Mitchell celle avec qui j'avais travaillé il y a quelques années, qui n'était pas du tout comédienne à l'époque, et dont je ne savais absolument pas qu'elle avait complètement changé de vie depuis. 

Salaud on t'aime : et moi j'aime Lelouch !

Mais il y a aussi et surtout le décor, autre personnage et acteur principal du film. Claude Lelouch nous a expliqué (oui parce qu'on a tapé la causette après le film...) que pour lui, le choix de cet endroit était déterminant dans l'histoire, parce qu'il fallait que la nature y soit belle en toute saison, comme les filles de Jacques (prénommées Printemps, Eté, Automne et Hiver, il n'y a que Lelouch pour oser un truc pareil !). Et puis il fallait que cet endroit soit suffisamment beau et puissant pour arriver à retenir un type comme Kaminsky. On voit donc énormément la nature dans le film, dans tout ce qu'elle a de plus sauvage et envoutant, ainsi que les animaux, qui jouent aussi un rôle déterminant. L'aigle n'est pas là pour rien, il voit tout, il sait tout, mais il ne dit rien...

"Salaud On t'Aime" est comme la plupart des films de Claude Lelouch un film sur la vie. Une fois de plus, il y est question de destin, d'accident de parcours, et surtout d'amour, "le carburant de la vie". C'est aussi un film de femmes, parce que ce sont elles qui mènent la danse depuis la nuit des temps... La réalisation est plus posée (pas de travelling circulaire à outrance que les détracteurs de Lelouch détestent), et la plupart des scènes se passent à table "parce qu'on a plus de courage et que c'est souvent là que les choses se disent". C'est aussi certainement l'un de ses films les plus personnels ("j'ai moi-même eu sept enfants avec cinq femmes différentes, je connaissais mon sujet !"), et même si encore une fois pour moi ce n'est pas le meilleur, il s'agit d'un film profondément humain et j'y ai retrouvé tout ce que j'aime chez Lelouch.

A la question de savoir pourquoi, malgré un scénario qui aura demandé plus de deux années de travail (co-écrit avec sa femme d'ailleurs), il aime toujours autant l'improvisation, le réalisateur répond "ce qu'on inscrit dans un agenda, c'est comme la trame d'un scénario. Mais vous remarquerez que les choses ne se passent jamais exactement comme on les avait prévues. Dans mes films c'est pareil !" J'aime Claude Lelouch parce qu'il filme la vie, dans tout ce qu'elle a d'imprévisible, de tragique et de merveilleux ; et elle est belle la vie non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Caroline - ParisianShoeGals 05/04/2014 23:49

Vraiment très envie d'aller voir ce film. Encore plus après la lecture de ton billet. Il me reste à trouver un créneau dans mon emploi du temps. C'est une autre paire de manches...

Aurore 02/04/2014 22:23

Tu donnes envie d'aller le voir, alors qu'au départ il ne me tente vraiment pas. Je ne suis pas une fan de Lelouche comme toi ! Si j'ai le temps la semaine prochaine, j'essaierai d'aller le voir.

Lulu from Montmartre 03/04/2014 10:35

Si tu es un peu curieuse, ça vaut le coup ;)