Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Un week-end au bord de la mer #1 (Le Touquet Paris-Plage)

Nous avions donc décidé d’aller voir la mer. La désorganisation désormais légendaire des From Montmartre couplée à un planning compliqué entre nos boulots respectifs et l’échéance du bac français en juin pour la grande nous avaient raisonnablement fait abandonner toute idée d’une vraie semaine de vacances au ski ou ailleurs (en même temps, c’est pas comme si on n’avait pas vu la neige cette année) et nous avions en désespoir de cause décidé, coûte que coûte, de faire un petit break de deux jours, pas trop loin de Paris, et tant qu’à faire, au bord de la mer, histoire de prendre l’air... Lundi dernier, j’avais donc réservé une nuit d’hôtel au Touquet, un bon compromis pour les parisiens que nous sommes.


Allez savoir pourquoi, j’avais pris une assurance annulation, sans même savoir que dès le lendemain, une tempête de neige s’abattrait sur le nord de la France ! Mais entre le mardi et le samedi, on avait quand-même de la marge en plein mois de mars... Bref, après avoir consulté environ 450 fois le bulletin météo en moins de quatre jours, nous étions à peu près rassurés le vendredi soir en constatant que l’Autoroute du Nord était finalement dégagé. Je fais court sur le vendredi soir, entre un PacsMan qui rentre à plus de 22h et la grande qui nous demande « à quelle heure on part ? A quelle heure on revient ? Est-ce qu’il y a du wifi à l’hôtel ? » parce que, "lol", elle n’a pas fini sa dissert’ de français, ses fiches de géo et son DM de maths (euh ? on peut savoir ce que tu as foutu pendant tes quinze jours de vacances ?). Mais qu’à cela ne tienne, le lendemain on allait voir la mer...

 

Samedi matin, au taquet dès 9h du mat’, je comprends rapidement que si je veux passer un bon week-end, j’ai intérêt à me mettre en mode zen. Et puis après tout, Le Touquet n’est qu’à 230 km de Paris, soit environ deux heures trente de route si tout va bien, donc on n’est pas pressés, c’est cool. A 10h, tout le monde ronfle encore, même Junior qui bien qu’ayant pris le même chemin que ses parents niveau grasse mat’, se réveille rarement après 9h30... A 10h30, nous voilà finalement tous en train de prendre le petit dej’, quand la grande nous redemande : « on part dans combien de temps ? » « ben on finit le petit dej’, on se douche et on y va... » « Koâaaaaaaa ??? Mais j’ai pas fini ma dissert’ ! Faut que je finisse avant de partir !!! » Zen... Bon, le temps de se préparer et de faire un petit sac, ça lui laissait au minimum une bonne heure. Mais c’était sans compter sur son ordi qui n’a rien trouvé de mieux que de planter en plein milieu de sa conclusion, sinon c’est pas drôle. Le drame ! Ok, c’est pas grave, tu finiras ce soir, oui il y a du wifi à l’hôtel...

 

Et puis il y a une piscine aussi. « Ben j’ai oublié mon maillot de bain chez maman ! M’en fous, toute façon j’ai du boulot ! ». Et là, PacsMan de rajouter « Luluuuuuuu... Il est où mon maillot de bain ? » « Euh... Je sais pas moi... » « Ah ben si, je sais où il est, je l’ai laissé au bureau ! » Le truc HYPER logique, d’autant que je réalise à cet instant que le maillot il est dans le sac de piscine depuis le mois de septembre, car à la rentrée PacsMan avait pris de très bonnes résolutions, mais que depuis, il n’est pas retourné nager, et que je ne me souviens pas avoir récupéré ni le maillot ni la serviette pour les laver depuis ! Mais je suis en mode zen, donc son maillot il le brulera si il est moisi, et en attendant il n’a qu’à prendre son short de bain, au pire il rachètera un maillot sur place... Bon, on y va ?

 

A 12h20, nous sommes tous dans la voiture, dans laquelle y a pas le wifi (« han... trop nuuuuuulllll, je fais comment moi pour bosser ? »), ni de GPS. Mais Le Touquet, PacsMan, il connaît ! « Même que c’est la même route que pour aller chez mes ex beaux-parents » m’a-t-il dit la veille. Et moi mon PacsMan, je lui fais confiance, je l’aime... Nous voilà donc sur l’autoroute, direction le Nooooorrrrd. Et on roule, c’est cool, la grande casque d’iPod vissé sur les oreilles, et le petit réclamant « on joue à dans ma salade ? On fait un ni oui ni non ? » mais l’ambiance est détendue, on rigole (je suis nulle au ni oui ni non), et puis on va voir la mer ! En attendant, on voit de la neige, beaucoup de neige, mais pour l’instant il ne pleut pas, c’est déjà ça.

 

2013_Le-Touquet-4648.JPG


Et puis je ne sais pas pourquoi, à un moment j’ai quand-même voulu vérifier la route, histoire de savoir combien il nous restait de kilomètres à parcourir... « Euh, dis-moi mon amour, tu es sûr de ton coup pour la route, parce que sur le téléphone, on n’a pas l’air d’être dans la bonne direction du tout... Enfin, je dis ça... ». Ben oui, il faut le savoir, pour aller au Touquet, il ne faut pas prendre l’Autoroute du Nord, et nous étions déjà presque à Arras ! « Ok ! Mais alors je fais quoi ? » me dit PacsMan (que je soupçonne intentionnellement ou pas d’avoir oublié l’itinéraire pour aller chez ses ex beaux-parents !). « Arrête-toi et demande ! ». Verdict, on venait de se prendre 100 km dans la vue, on pouvait faire demi-tour et rattraper la bonne autoroute plus bas, ou prendre la nationale « mais attention aux râdââârs » qu’elle nous a dit la dame. Bon, au point où nous en étions, va pour la nationale, nous sommes en France, et les routes sont belles.... Sauf qu’il avait neigé, beaucoup neigé, et que samedi, les deux voies n’étaient pas encore complètement dégagées. C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés à rouler à environ 60 km/h sur des petites routes de campagne vraiment enneigées, et là pardon, mais qu’est-ce que c’est moche le Nord !!!

 

Sauf qu’on s’en foutait, on allait voir la mer... Et puis surtout, dans notre périple, on s’est retrouvés coincés derrière ça, et vous m’excuserez du peu, mais ça n’a pas de prix !

 

2013_Le-Touquet-4592.JPG

 

Je pense que c’est peu de temps après que nos nerfs respectifs ont lâché, quand à moins d’une trentaine de kilomètres du but, nous nous sommes tapés une déviation (manquait plus que ça !), et que Junior a commencé à répéter en boucle « c’est quand qu’on arrive ??? ». Et la grande de rétorquer « oui c’est vrai ça, c’est super long non ? » « oui ben ça va on s’est un peu plantés... » « Kôôôaaaaa ? Mais vous le faîtes exprès ! Mais c’est pas possible, vous nous emmenez en week-end et vous ne regardez même pas la route avant de partir ? » « Toute façon, à chaque fois qu’on va quelque part, vous oubliez toujours quelque chose ! Oui c’est vrai, même que quand on est partis en Sicile, vous avez oublié ma valise avec tous mes jouets ! Mais pourquoi on a des parents pareils ! Moi je veux que papi et mamie ils m’adoptent ! » « Tu as raison Junior, ils sont dingues nos parents !!! ». Je n’ai pas noté le nom du village où nous nous trouvions à cet instant précis, mais j’avoue avoir juré à mes enfants de ne plus JAMAIS vouloir leur faire plaisir en les emmenant où que ce soit ; la prochaine fois, nous partirions en amoureux avec PacsMan ! (et je m’occuperai personnellement de l’itinéraire...).


Evidemment, au même moment, il s’est mis à pleuvoir, et pas qu’un peu (je rappelle que nous étions dans le Noooorrrrrd), et croyez moi ou pas, mais à moins de 5 km de l’arrivée, nous sommes tombés dans un embouteillage digne d’une fin de soirée sur le périphérique ! Il fallait juste savoir que ce week-end là au Touquet, il y avait un rallye automobile, et donc beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde sur les routes...

 

Lorsque le réceptionniste de l’hôtel nous a demandé si nous avions fait bon voyage, je pense qu’on a tous éclaté de rire, vu qu’il était 16h30, que nous n’avions évidemment rien mangé depuis notre départ (quand je vous dis que nous ne sommes pas organisés !), que nous avions roulé pendant plus de quatre heures et qu’il pleuvait des trombes d’eau... Mais on s’en foutait, parce que finalement, on allait vraiment voir la mer, et rien que pour ça, ça valait quand-même le coup !

 

2013_Le-Touquet-4597.JPG


Demain, je vous parlerai plus en détails du Touquet, parce que vous savez quoi, il était vraiment top notre week-end ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nahe 22/03/2013 11:39


Non, non, je profite vraiment.  Puisque sans risque de réprésailles ^^

la belette 19/03/2013 23:53


EH ben, tu me donnes quand même envie!

Lulu from Montmartre 22/03/2013 10:37



Oui mais toi tu n'es pas comme tout le monde ! Et te connaissant un tout petit peu, je suis certaine qu'il pourrait au moins t'arriver autant d'aventures...



virginie B 19/03/2013 09:11


joli récit, merci du partage

Lulu from Montmartre 22/03/2013 10:36



Joli je ne sais pas, mais rocambolesque c'est certain !



Nahe 19/03/2013 08:21


Hi hi, étant moi-même assez désorganisée (bohème selon mon homme), je savoure !

Lulu from Montmartre 22/03/2013 10:36



Tu savoures ou tu te moques ?