Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre, ni de son auteur, mais c'est le titre qui m'a donné envie de le lire : "Pourquoi être heureux quand on peut être normal ?". En voilà une question ! Pour moi qui suis profondément optimiste, qui voit toujours le verre à moitié plein et qui suis en quête permanente du bonheur, cette phrase est pour moi le contraire exact de que j'espère de la vie ; j'ai pourtant trouvé ça suffisamment intriguant pour avoir envie d'en savoir plus... Et puis j'avoue, j'ai trouvé la couverture sympa.

C'est très rare, mais j'ai failli arrêter ma lecture au bout de quelques chapitres tellement j'ai trouvé le récit ennuyeux. Jeanette Winterson raconte ici son enfance, à mi-chemin entre "Les Misérables" et "Oliver Twist", mais dont l'action se situe dans les années 60. Elle est considérée en Grande-Bretagne comme une véritable icône féministe, en partie grâce à son premier roman paru en 1985, "Les oranges ne sont pas les seuls fruits", dans lequel elle raconte déjà son enfance mais surtout ses premières relations homosexuelles.

Durant les 150 premières pages, Jeanette nous explique qu'elle a été adoptée, que sa mère adoptive, ultra religieuse, refusait tout rapport sexuel avec son père, que cette femme la laissait parfois dormir dehors, qu'elle lui interdisait la lecture, etc... C'est pourtant dans les livres, qu'elle lisait en cachette à la bibliothèque, que la jeune femme trouvera la force de se construire et de s'en sortir.

Puis d'un coup, le récit bascule dès lors que Jeanette, bien des années plus tard, cherche à retrouver sa mère biologique. On comprend alors que la véritable raison du mal-être et de la folie de l'auteur (elle même dit qu'elle est folle et qu'elle entend des voix) vient non pas des maltraitances subies durant son enfance mais naturellement de la violence de l'abandon. En découvrant ses origines, Jeanette trouve des réponses, et la réflexion qui en découle au sujet de l'inné et de l'acquis est particulièrement intéressante. Pour autant, ça ne va pas assez loin, et j'aurais aimé que l'auteur creuse plus le sujet.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé le fil narratif très décousu, l'histoire assez peu passionnante, et je ne garderai vrailment pas un souvenir impérissable de cette lecture...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article