Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Lectures d'été : Le Guilcher, de Vigan, Testud, Manzetti et Gallay

Après un hiver laborieux en matière de lecture, je me suis bien rattrapée durant les vacances puisque j’ai lu pas moins de cinq livres en deux semaines, ce qui ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps. Alors je vous le dis tout de suite, j’avais choisi des lectures « faciles » avec peu de pages, mais parfaites pour la plage.


Le-Guilcher.jpgCommençons par un petit roman acheté par hasard juste avant de partir, et recommandé par les vendeurs du Virgin Barbès : « En moins Bien » d’Arnaud le Guilcher (Pocket). Il s’agit du premier roman de cet auteur qui, avant d’écrire, travaillait pour le label Barclay. Pour faire simple, il s’agit d’un voyage de noces qui tourne mal. Si l’on rajoute à ça le fait que l’histoire se déroule sur la côte Ouest des Etats-Unis, que le héros a un sérieux problème avec l’alcool, et surtout qu’il a le don de se mettre dans des situations pour le moins atypiques, on obtient ce petit bijou de drôlerie et de grand n’importe quoi. C’est truffé de bons mots, les personnages sont tous plus barrés les uns que les autres, mais surtout c’est moderne, très drôle et franchement original. J’ai particulièrement apprécié le style narratif employé par Arnaud Le Guilcher, à la fois poétique et caustique : « Les cheveux longs et châtains, les yeux bleus, un visage aux traits désespérément fins, des taches de rousseur, et un corps… Des jambes interminables, des petits seins ronds dessinés au fusain par le modéliste de Dieu, et des hanches faites pour dégoûter les moches… ». La suite, « Pas mieux », est parue en 2011, et figure déjà sur ma liste de lectures à venir.

 

de-Vigan.jpg

 

« Les jolis garçons » de Delphine de Vigan (Le Livre de Poche) est un petit recueil de trois textes qui racontent trois histoires d’amour vécues par Emma, l’héroïne. Ces trois histoires sont évidemment aussi différentes que les trois jolis garçons avec qui elle les a vécues, mais ont toutes en commun d’être impossibles et donc illusoires. C’est joliment écrit, et j’ai retrouvé dans ce recueil ce qui m’avait tant plu dans « Les Heures Souterraines » et qui m’avait donné envie de lire les autres ouvrages de Delphine de Vigan, à savoir ce style particulier que j’avais comparé à une mélopée. J’ai cependant trouvé les histoires beaucoup moins fortes et presque trop banales, et j’avoue être un peu restée sur ma faim. Disons que j’ai aimé mais sans plus, ce qui ne m’empêchera pas malgré tout de lire « Rien ne s’oppose à la nuit » dès que l’occasion se présentera !

 


 

Testud.jpg

 

 

Grosse déception en revanche avec « Chevalier de l’ordre du mérite » de Sylvie Testud (Le Livre de Poche). Autant j’avais beaucoup aimé « Gamines », autant je suis complètement passée à côté de celui-ci. Les états d’âme de Sybille, ménagère de moins de cinquante ans, cadre supérieur dans une entreprise d’assurance, et toquée d’ordre et de ménage ne m’ont pas du tout intéressé ! Je n’ai absolument pas retrouvé le style et l’humour un peu décapant de Sylvie Testud, j’ai trouvé l’histoire très creuse, peut-être trop ancrée dans un quotidien qui ne me correspond pas, et sûrement bien trop loin des histoires de femmes de ménage et de bureau alors que j’étais allongée sur mon transat en bord de mer. Bref, je n'ai pas du tout accroché, ce qui ne m’empêchera pas de continuer à lire les ouvrages de Sylvie Testud, que j’apprécie vraiment beaucoup.

 

 

 

 

Mazetti.jpg

 

Il y a un moment que « Le mec de la tombe d’à côté » de Katarina Mazetti (Babel) figurait dans ma PAL (Pile à Lire, je précise parce que j’ai mis un moment à comprendre ce que cet acronyme signifiait, c’est assez moche mais c’est bien pratique !), et je ne sais pas pourquoi, ça me tentait moyen. Grossière erreur ! J’ai adoré cette histoire d’amour improbable entre une veuve intello et un vieux garçon de la campagne, un couple que tout oppose mais qui vont ensemble découvrir la passion. C’est simple, j’avais l’impression de regarder « L’amour est dans le pré » mais en mieux et surtout en beaucoup plus subtil. Ce n’est pas la première fois que je me laisse agréablement surprendre par un auteur suédois (j’avais découvert Henning Mankell et ses « Chaussures Italiennes » l’an dernier à la même époque), et si vous n’avez pas encore lu celui-là (il est quand-même sorti en 2006 !), je vous le recommande vivement. C’est intelligent, plein d’humour et tout sauf caricatural.

 

 

Gallay.jpg

 

Mais mon vrai coup de cœur de l’été aura été pour « Dans l’or du temps » de Claudie Gallay (J’ai Lu). On la connaît bien aujourd’hui, depuis le succès phénoménal des « Déferlantes » paru en 2008. « Dans l’or du temps » est sorti deux ans plus tôt, et raconte l’histoire d’un homme qui, en vacances en Normandie avec sa femme et ses enfants, va nouer une relation étrange avec Alice, une vieille dame dont l’histoire nous invite à un voyage singulier sur fond d’existentialisme et de tribus indiennes. Comme pour « Les Déferlantes », j’ai été bouleversée par ce récit tout en finesse et particulièrement touchée par ces personnages et leur étrange dialogue. C’est un roman sobre, sensible, élégant et d’une grande pudeur.

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu cet été ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée, marâtre assumée et communicante digitale de proximité. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

Xtinette 25/08/2012 15:19


Le premier et le dernier me tente... Le mec de la tombe d'à côté, ben j'ai pas aimé la fin... On en parlera ;-) Tu as vu la pièce de théâtre ?

Lulu from Montmartre 26/08/2012 20:44



Non je n'ai pas vu la pièce... mais on en reparle avec plaisir ! 



Fay 23/08/2012 12:01


C'est marrant, je n'ai pas aimé "En moins bien", je l'avais acheté l'année dernière, pour l'été of course. Et j'ai pas accroché. Il se lit vite, c'est drôle, c'est écrit d'une manière très sympa.
Mais l'histoire m'a goinfré...Tu me donnes vraiment envie avec "Dans l'or du temps". J'ai posté un article sur le livre que j'ai lu en début d'été "Le don d'Anna", va y jeter un coup d'oeil si tu
veux. Je l'ai trouvé très touchant !

Lulu from Montmartre 24/08/2012 12:54



Merci pour le conseil ! Et je partage avec toi le fait de ne lire que des livres de poche (ou presque), j'en ai moi aussi toujours un dans mon sac.



chocoladdict 23/08/2012 09:39


j'avais été aussi beaucoup déçue par Testud dont j'aime bien les bouquins d'habitude, j'ai bien envie de lire le dernier dont tu parles..sinon j'ai lu des bd dont j'avais parlé dans un billet et
depuis j'en ai lu quelques uns, j'espère ne pas perdre le rythme mais rien n'est moins sûr )

Lulu from Montmartre 24/08/2012 12:51



Moi aussi j'espère vraiment ne pas perdre le rythme, d'autant que j'ai déjà une liste longue comme le bras de nouveaux livres à découvrir...