Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Ma rentrée littéraire en format poche

 

En ce moment, je suis en train de lire un bouquin que j’ai beaucoup de mal à finir*, et ça m’agace profondément ! Evidemment, je pourrais m’arrêter en route, mais je déteste ça, je crois même que ça ne m’est jamais arrivé. Et j’ai d’autant plus hâte de le terminer que je suis pressée de démarrer ceux que j’ai acheté récemment, et ceux qui ne vont pas tarder à rejoindre ma bibliothèque. Parce qu’on parle beaucoup de la rentrée littéraire, mais moi, comme d’habitude, je préfère les nouveautés sorties en poche.

Parmi ceux que j’ai déjà et qui attendent patiemment sur ma table de nuit, on trouve :

Les Heures Souterraines de Delphine de Vigan.
Autant l’avouer, je n’ai jamais rien lu d’elle, pas même « No et Moi » (alors que mon ado l’avait dévoré !), et j’ai donc très envie de découvrir cet auteur, d’autant que j’ai failli craquer sur son dernier roman, « Rien ne s’oppose à la nuit », dans laquelle elle raconte l’histoire de sa mère sombrant dans la folie. « Les heures souterraines », c’est l’histoire de Mathilde et Thibaut, personnages qui ne se connaissent pas et qui pourraient se croiser, ou pas…

Ce que je sais de Véra Candida de Véronique Ovaldé.
Ce roman, sorti en 2009, a reçu le Prix Renaudot des Lycéens, le Prix France Télévision, et le Grand Prix des Lectrices Elle. Même si je me méfie des prix littéraires, le fait que deux d’entre eux aient été attribués par des lycéens et des femmes me laisse penser qu’il s’agit d’une littérature plutôt populaire, ce qui est bon signe. De plus, j’aime les histoires de femmes, et je suis impatiente de connaître celles de ces trois générations « vouées à enfanter des filles sans père ».

Mes illusions donnent sur la cour de Sacha Sperling.
Celui-ci, j’en avais entendu parler lors de sa sortie en 2009, plutôt en bien d’ailleurs, et je suis curieuse de me forger ma propre opinion. Dans son premier roman, ce jeune auteur, fils des réalisateurs Alexandre Arcady et Diane Kurys, parle de la jeunesse dorée et des dérives d’un collégien parisien. C’est marrant, mais cette année c’est un sujet qui m’intéresse particulièrement…

 

Mes-livres-1.jpg

 

Parmi ceux que j’ai repéré, j’ai très envie de découvrir :

Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia.
L’auteur a mis plus de six ans à écrire ce livre sorti en 2009 et unanimement salué par la critique. Le pitch : à la fin des années 50, un jeune garçon rencontre, dans l’arrière salle d’un bistrot parisien, de jeunes immigrés passés de l’autre côté du rideau de fer et liés par un terrible secret. En plus, le titre me plaît beaucoup.

Dans l’or du temps de Claudie Gallay.
Là, c’est très simple, j’ai tellement aimé « Les déferlantes » et son style de narration que je veux absolument en lire un autre. « Dans l’or du temps » est donc le roman sorti juste avant « Les déferlantes », et qui nous parle d’une étrange relation entre le narrateur et Alice, une vieille dame singulière.

Le cœur régulier d’Olivier Adam.
Une fois encore, il s’agit d’un auteur que je ne connais pas, mais en lisant sa biographie, j’ai vu que c’était lui qui avait écrit « Je vais bien, ne t’en fais pas », adapté au cinéma en 2006 par Philippe Lioret, avec Kad Mérad et Mélanie Laurent. Il s’agit ici de l’histoire de Sarah qui, après la mort de son frère, part se réfugier au Japon dans un petit village où Nathan prétendait avoir trouvé la paix.

 

Le club des incorrigiblesdans l'or du tempsLe coeur régulier

 

Et pour finir, deux « vraies » nouveautés de la rentrée :

Sunset Park de Paul Auster.
Parce que je suis une inconditionnelle de Paul Auster, et parce que c’est aux Editions Actes Sud et que même quand les livres ne sont pas en édition de poche, ils ont un format agréable. J’en ai encore un à lire (l’avant dernier, « Invisible ») mais j’aime tellement l’univers de Paul Auster que je n’attendrais pas aussi longtemps pour découvrir son dernier roman.

Quel est mon nom ? de Melvil Poupaud.
Parce que depuis son enfance, il entasse dans des boîtes différents objets, souvenirs, photos, etc…, Melvil Poupaud a eu envie de les raconter. J’aime bien cet acteur discret, que je connais presque mieux en tant que musicien du groupe Mud, qu’il a formé avec son frère Yarol. J’ai simplement envie d'en savoir un peu plus sur son univers.

 

sunset-park.jpgquel-est-mon-nom.jpeg

 

Et vous, quels sont ceux parmi cette sélection que vous avez déjà lu, et aimé ou pas ?

* Pour info, le livre que je n’arrive pas à finir est « Sépharade ». Je n’en suis pourtant pas à mon premier roman d’Eliette Abecassis, et j’avais d’ailleurs beaucoup aimé « Un heureux événement » dont l’adaptation au cinéma sort prochainement, mais vraiment, là, je n’accroche pas. J’attends malgré tout le dénouement (s’il y en a un) et je reviendrais peut-être sur mes impressions…

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

search engine marketing 21/08/2014 14:58

Well I still do wonder what is happening to literature these days. Most people are writing all sort of rubbish in the name of variety and people specially the youngsters are promoting all such publications when the good ones are gone un-noticed.

Nahe 25/09/2011 12:25



Bonne lecture alors !  Je ne manquerai pas de lire ce que tu en auras pensé



Nahe 25/09/2011 10:16



Je note le titre de Delphine de Vigan : comme toi, je n'ai encore rien lu d'elle mais mon ado bien (et elle a aimé) et celui-ci me dit bien !  Par contre, je te conseille Olivier Adam,
toujours poétique malgré la tristesse des sujets qu'il évoque !



Lulu from Montmartre 25/09/2011 10:59


Je commence le Delphine de vigan ce matin !


Strass en Stock 21/09/2011 01:21



Merci pour ces conseils! ça fait un moment que j'aimerais me lancer dans les oeuvres de Paul Auster... je vais m'y mettre!



Lulu from Montmartre 21/09/2011 09:03



Ah oui Paul Auster c'est incontournable !



Xtinette 19/09/2011 20:45



Des 3, c'est Ce que je sais de Véra Candida qui me tente le plus, pour le côté génération de femmes...



Lulu from Montmartre 19/09/2011 21:49


Je ne sais d'ailleurs toujours pas avec lequel je vais commencer...