Lulu from Montmartre

Le zapping de la semaine #29

31 Août 2014, 08:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Les publications sur Montmartre Addict sont de retour, et le mois de septembre s'annonce très chargé, tant sur la Butte que sur le site... Si vous êtes à Paris ce dimanche, ne manquez pas la Fête de Ganesh à deux pas de Montmartre. Les amateurs de Commedia Dell'Arte retrouveront avec plaisir le Festival des Tréteaux Nomades aux Arènes de Montmartre. Enfin, il vous reste quelques jours pour tenter de gagner le livre de Béatrice Egémar "Elle posait pour Picasso".

La semaine prochaine, C-Oui By Lucie sera également de retour.

Et puis si vous êtes observateurs, vous aurez sans doute remarqué le nouveau lien vers mon site professionnel, La Boite A Lulu ! Je vous laisse découvrir mes nouvelles activités, et si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à me contacter ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les instantanés de la semaine #74

30 Août 2014, 09:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74
Les instantanés de la semaine #74

1. Tomates du jardin, Viviers 89700

2. Sauterelle bourguignonne, Viviers 89700

3. Du vélo dans les vignes, Viviers 89700

4. Concours de coiffure parisien, Paris 75016

5. Découverte de la Route de la Soie, Paris 75016

6. J'aime flâner sur les Grands Boulevards, Paris 75002

7. #aperosourire chez aufeminin.com, Paris 75002

Retrouvez plus de photos sur Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Visite de la Tour Saint-Jacques

28 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Il est des lieux dans Paris devant lesquels on passe des centaines de fois sans jamais les visiter. Je m'étais déjà fait la réflexion au sujet de la Tour Jean Sans Peur l'an dernier, et la Tour Saint-Jacques fait indéniablement aussi partie de ceux-là. A la fois, c'est un peu normal, puisqu'en temps normal justement, elle ne se visite pas ! Or depuis deux ans je crois, la Tour est exceptionnellement ouverte au public durant l'été. Ainsi cette année, depuis le 4 juillet et jusqu'au 28 septembre, des visites sont organisées tous les vendredis, samedis et dimanches de 10h à 17h par Des Mots et Des Arts pour la Mairie de Paris.

Visite de la Tour Saint-Jacques

Je n'étonnerai personne en disant que je souhaitai déjà m'inscrire l'année dernière, et que, comme d'habitude, j'avais laissé passer l'occasion. Mais cette année, j'y suis arrivée ! Parce que visiter la Tour Saint-Jacques, ça se mérite. En effet, les réservations sont ouvertes le lundi matin à 10h tapantes pour les visites de la semaine en cours, et les places partent aussi vite que des petits pains. L'essentiel restant que j'y sois enfin allée...

Et alors me direz-vous, c'est comment ? Parce que c'est vrai que sur le papier, visiter juste une Tour, ça peut paraître bizarre (en même temps on visite bien des phares...). Et bien détrompez-vous, parce que c'est absolument passionnant. J'ai appris des tas de choses sur le lieu dont je n'avais absolument aucune idée.

Ainsi, la Tour Saint-Jacques est le dernier vestige de l'église Saint-Jacques le Majeur, construite à partir du XIème siècle. Le premier clocher, qui date du XIIIème siècle, fut en partie financé par la confrérie des bouchers, qui exerçaient en grand nombre dans le quartier des Halles voisin. C'est pour cette raison que l'église prit ensuite le nom de Saint-Jacques de la Boucherie. Après la Révolution, elle fut détruite et vendue comme carrière. Pour des raisons encore obscures, seul le clocher fut préservé, et revendu à la Mairie de Paris en 1836. Entre 1852 et 1856, la Tour fut restaurée dans le cadre des grands travaux haussmaniens et du percement de la rue de Rivoli. La Tour subit alors quelques transformations et devint une tour d'ornement au milieu d'un des premiers jardins publics parisiens. En 1891, les services de météorologie investissent les lieux et s'installent à son sommet. C'est ainsi qu'on peut encore voir à l'intérieur des bureaux laissés quasi en l'état, et surtout admirer l'intérieur du clocher, vraiment impressionnant.

Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques

Mais la Tour est fragile et se dégrade très vite. C'est pourquoi dès 1906, elle commence à être de nouveau restaurée, ce qui n'empêche pas les chutes de pierres et autres sculptures. En 1999, la Ville de Paris commande une étude préalable pour sa restauration complète, et à partir de 2001, un échafaudage est mis en place afin de protéger le public. Il faudra attendre 2009 pour que les travaux soient entièrement achevés.

Au delà de l'intérêt historique de la visite, le sommet de la Tour Saint-Jacques offre une vue exceptionnelle sur tout Paris ! C'est peut-être d'ailleurs l'une des plus belles, la Tour étant située en plein centre de la capitale. Mais là encore, cette vue se mérite. Il faudra ainsi grimper pas moins de 300 marches (et même avec l'entraînement montmartrois, je les ai senties passer !). L'escalier est minuscule et la visite est d'ailleurs déconseillée aux personnes claustrophobes ou cardiaques. Mais une fois arrivés en haut, c'est tout simplement magnifique.

Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques
Visite de la Tour Saint-Jacques

Les visites se font par petits groupes, et seulement durant trois mois car non seulement la Tour est fragile, mais il faudrait réaliser de gros travaux intérieurs pour la mettre aux normes de sécurité actuelles, ce qui risquerait de provoquer d'importants dégâts. Cela dit, le fait d'avoir le sentiment de faire partie d'un petit groupe de privilégiés si vous réussissez à obtenir votre ticket d'entrée n'est pas désagréable...

A noter que Des Mots et Des Arts organise de nombreuses visites tout au long de l'année ; si elles sont toutes à la hauteur de celle-ci, je ne peux que les recommander. J'ai d'ailleurs repéré des visites de Montmartre... A suivre !

Tour Saint-Jacques

39 rue de Rivoli, 75004 Paris

Réservations le lundi sur le site Des Mots et Des Arts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi je n'aime pas The Voice Kids

26 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Pour des raisons exclusivement personnelles et donc pas forcément objectives, j'aurais pu avoir mille et une occasions de critiquer The Voice ; je connais par coeur les ficelles de ce type de programme, et j'en suis revenue... Pourtant, depuis la première saison, j'ai toujours affirmé qu'il s'agissait d'une très bonne émission, parfaitement produite malgré quelques longueurs, avec des candidats de grande qualité et un niveau musical rarement atteint à la télévision.

Et puis, on nous a annoncé l'arrivée de la version Kids ; aïe ! A la base, je suis loin d'être fan des programmes où l'on prend les enfants pour des animaux de cirque, et je trouve toujours super dérangeant de voir des gamines de 10-12 ans se prendre pour Rihanna ou Beyonce. J'étais donc bien décidée à ne pas regarder TF1 samedi soir ; en plus y avait Fort Boyard. Mais c'était sans compter sur la curiosité de notre bachelière et de son frère, qui était prêt à sacrifier son émission préférée pour faire plaisir à sa soeur. Donc on a regardé The Voice Kids.

Pourquoi je n'aime pas The Voice Kids

Et j'ai vu exactement ce à quoi je m'attendais : des gamins qui chantent bien, voire très bien, mais qui font des démonstrations plus que des interprétations, sur des titres bien trop difficiles pour eux, et donc forcément, au bout de deux ou trois candidats, ça casse la tête. Le jury n'y croit pas mais joue le jeu comme il peut, Bertignac en tête, bien qu'il ait souvent du mal à se retourner.

Jusqu'au moment où arrive la petite Gloria, 6 ans. Elle est parfaite cette petite, trop mignonne avec ses lunettes trop grandes pour elle et ses couettes, parfaite pour l'audimat. Et en plus, elle chante du Edith Piaf ! Waouh ! C'est le genre de prestation à la télé qui fait autant d'effet aux téléspectateurs que les chatons sur Facebook aux internautes... mais pas à moi. Oui je suis persuadée que cette gamine mourrait d'envie de faire l'émission, et je ne dis pas qu'elle ne chante pas bien, mais pardon, à 6 ans, ce sont forcément ses parents qui lui en ont parlé, et c'est là que je me demande à qui ça faisait finalement le plus plaisir : à la petite ou à ses parents, trop fiers d'exhiber leur gosse en prime sur TF1. Moi quand j'étais petite, je voulais être Sylvie Vartan ; et ben j'ai même pas fait l'Ecole Des Fans !

Et puis au moins dans l'émission de Jacques Martin, il n'y avait pas de perdant. Alors que là, il y a des gamins qui n'ont vu aucun fauteuil se retourner. Sans déconner, ils ne sont pas un peu jeunes pour vivre ce genre d'expérience, voire de traumatisme ?

Alors, je me suis connectée sur Twitter, pour voir si j'étais la seule à qui cette enfant ne fasse aucun effet, et là, je n'imaginais pas lire autant de tweets dégoulinant de mignonnerie et de mièvrerie. Visiblement, la petite Gloria a fait pleurer la France entière samedi soir ; d'accord, je ne suis pas particulièrement de bonne humeur en ce moment, et les français doivent avoir quelque peu les nerfs à fleur de peau, mais franchement, elle était si émouvante que ça ou j'ai vraiment un coeur de pierre ?

Puis vint le tour de Nemo, le gosse qui a un nom de poisson et qui porte un tee-shirt Bob L'Eponge ; cherchez l'erreur ! Oh ça va, on peut se moquer, il a 13 ans, c'est un grand non ? Mouais... Lui, sa maman est connue (Emmanuelle Bercot pour ne pas la nommer), il a déjà fait du cinéma (avec Catherine Deneuve, excusez du peu), et il a même été nommé aux Césars dans la catégorie du meilleur espoir masculin ! C'est sûr, c'est un enfant de la balle, rien ne lui fait peur, et il interprète la chanson de Bagdad Café, LA chanson inchantable par excellence (et chiante à mourir sortie de son contexte). Le jury est dithyrambique, c'est vrai qu'il ne s'en est pas mal sorti (pour un gosse de 13 ans s'entend, remettons les choses à leur place), quand tout à coup, va savoir pourquoi, Louis Bertignac, grand comédien devant l'éternel, lui demande si par hasard il ne connaîtrait pas une autre chanson... Et là, attention mesdames et messieurs, le gosse dit que si bien sûr il connaît "Don't Rain On My Parade" de Barbra Streisand, qui n'est quand-même pas le titre le plus connu du répertoire, et trois quatre, le voilà qui l'interprète au débotté accompagné par l'orchestre qui, pardon les gars, aussi bon soient mes copains musiciens, est comme par hasard parfaitement en place avec le gamin. Voilà, voilà, voilà... Dites-moi la prod, vous nous prendriez pas un tout petit peu pour des cons ? Parce que j'avoue, je m'incline, Nemo est plus que doué, son interprétation est carrément géniale. Mais alors, pourquoi ne pas lui avoir fait interpréter ce titre en premier ? Pas assez populaire peut-être ?

Finalement, tout le monde en a eu marre, et on a remis Fort Boyard.

The Voice Kids a cartonné, et moi je ne fais plus de télé ; CQFD !

Et vous, vous avez regardé ? Vous avez aimé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

A vos marques... Prêts ? Rentrez !

25 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Les enfants ont beau faire les autruches, qu'ils le veuillent ou non, la rentrée scolaire aura bel et bien lieu la semaine prochaine. A priori, Junior devrait remonter sur Paris la veille, histoire de profiter au maximum de la campagne et d'éviter les bouchons du week-end, ce qui a tout de même interpellé PacsMan inquiet de savoir si son cartable serait prêt... Je ne suis peut-être pas la reine de l'organisation, mais je sais parfaitement déléguer, et j'ai donc confié à ma maman la tâche de racheter quelques tubes de colle et trois stylos neufs histoire de, et puis aussi de faire faire les photos d'identité, ce qui est toujours une galère quand on s'y prend au dernier moment. Et même si, comme je l'expliquais déjà en juillet dernier, non seulement Junior est assez soigneux, mais en plus sa liste scolaire est vraiment ridicule, il n'empêche que je prévois toujours des fournitures d'avance pour l'année (c'est d'ailleurs un des rares trucs que je prévois à l'avance !!!).

A vos marques... Prêts ? Rentrez !

Je me suis donc éclatée à retourner consulter le site de la rentrée Carrefour, d'autant que si Junior n'en a pas besoin, sa soeur qui rentre cette année à la Fac saura parfaitement en faire bon usage ! Et comme elle a tendance à carrément prévoir large et contrairement à son frère à utiliser beaucoup de fournitures (ou alors elle fait un trafic, il faudrait peut-être que je me pose la question), le fait que Carrefour garantisse les prix les plus bas sur 200 fournitures scolaires n'est pas pour me déplaire...

A vos marques... Prêts ? Rentrez !

Je rappelle d'ailleurs qu'en créant votre liste de rentrée jusqu'au 12 septembre sur le site, vous aurez peut-être une chance de remporter celle-ci en cartes cadeaux (une chance de gagner par jour). Et si en plus, vous avez un compte Twitter, en retweetant le tweet du compte @CarrefourPromo "#Jeu Envie de faire des économies pour la rentrée ? Soyez gagnant avec la #RentréeCarrefour", vous pourrez également remporter une carte cadeau d'une valeur de 200 € ; pas mal non ?

A vos marques... Prêts ? Rentrez !

Sur ce, je vous laisse, j'ai quelques courses à faire, et avec un peu de chance, je trouverais bien un ou deux cahiers sympa à mettre dans mon chariot !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les instantanés de la semaine #73

24 Août 2014, 12:47pm

Publié par Lulu from Montmartre

Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73
Les instantanés de la semaine #73

1. La classe de mère en fille, Tonnerre 8977

2. Rayon de soleil montmartrois, 75018

3. Mojito montmartrois, 75018

4. Moulin by night, Montmartre 75018

5. Diner italien @Oggi, Montmartre 75018

6. Tour Saint-Jacques, Paris 75004

7. Montmartre vu de la Tour Saint-Jacques, Paris 75004

8. La famille Rainbow Loom, Viviers 89700

Retrouvez toutes mes photos sur Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une journée au Parc Asterix

22 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Bien que le Parc Asterix ait fêté cette année ses 25 ans (comme moi, à quelques mois années près...), et bien que ce ne soit finalement pas si loin de Montmartre (disons une grosse demi heure quand ça roule vraiment bien), je n’y avais jamais mis les pieds, alors que j’en mourrais d’envie depuis très longtemps (procrastination quand tu nous tiens !). Autant dire que lorsqu’on m’a gentiment proposé de découvrir le parc en famille il y a quelques jours, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion ! Et je ne vais pas y aller par quatre chemins (de toute façon par l’A1 c’est encore ce qu’il y a de plus simple) : nous avons adoré !!!

Une journée au Parc Asterix

Le Parc Asterix, c’est à mon sens LE parc d’attraction familial par excellence. Je ne ferai aucune comparaison avec Eurodisney, car ça n’a rien à voir ; franchement, c’est aussi bien que c’est différent. Pour nous, il s’agissait d’une vraie aventure, car il faut savoir que PacsMan déteste les manèges. Quand il était petit, il était le seul gosse à vomir quand il faisait de la balançoire, et la simple idée de monter sur un manège lui provoque aujourd’hui des sueurs froides et des hauts le cœur... Perso, j’ai le vertige, et donc tout ce qui monte un peu trop haut me fait partir en courant. Par contre, pour Junior, plus ça va vite, plus ça secoue, et mieux c’est ; à se demander si ce gosse est vraiment notre fils ! Cependant, comme nous sommes des parents parfaits, nous étions prêts à (presque) tous les sacrifices ce jour là pour lui faire plaisir. Et on a bien fait, car nous nous sommes éclatés !

Le Parc est situé en pleine nature, ce qui est vraiment agréable, et nous avions bien choisi notre jour, puisqu’il faisait exceptionnellement beau pour un mois d’août en Ile de France ! Nous avons démarré doucement par quelques petites attractions pas trop violentes, histoire de se mettre dans le bain, c’est le cas de le dire ; parce que chez Asterix, il y a beaucoup d’attractions sur l’eau, parmi lesquelles certaines dont on ressort trempés de la tête aux pieds !!!

Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix

Pour info, on trouve quelques cabines de séchage à la sortie des attractions, payantes je précise ; ne faites pas comme moi, qui me suis gentiment fait jeter d’une cabine par un monsieur qui avait mis une pièce et qui n’avait pas du tout l’intention de m’en faire profiter ! Pardon, désolée, j’avais pas vu ; au moins vous, vous saurez ;)

En 2014, le Parc a inauguré un nouvel espace de 5000 m2 dédié tout particulièrement aux plus petits : La Forêt d’Idefix. C’est une excellente idée que d’avoir pensé à créer ce type d’attraction pour les kids, souvent frustrés de ne pas pouvoir faire tous les « manèges » de grands.

Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix

Mais au Parc Asterix, il y a surtout de nombreuses montagnes russes, ce qui, comme je l’ai dit précédemment, n’est pas vraiment notre truc. D’ailleurs, il n’y a qu’à voir notre tête dans le Menhir Express pour comprendre !!! 

Une journée au Parc Asterix

Mais Junior avait quand-même envie d’essayer... Alors PacsMan a dit ok pour La Trace du Hourra, on a fait la queue, et au moment de monter dans la « nacelle », il s’est dégonflé (ouais je balance !). Junior a kiffé, moi un peu moins, mais c’était sympa malgré tout. Sauf qu’après, il a voulu aller encore plus loin dans les sensations. Trop petit pour tenter Goudurix (interdit aux moins de 1,40 m, ouf !), il m’a supplié de l’accompagner sur Oziris, interdit aux moins d’1m30 ; il mesure 1,31, et merde ! Prise d’un accès de folie et d’inconscience, et après lui avoir fait jurer allégeance totale à mon égard jusqu’à sa majorité, j’ai accepté, alors que PacsMan était déjà reparti en courant dans la forêt d’Idefix, parfaite pour lui ;) Et puis, alors que j’avais déjà envoyé plein de sms pour dire adieu à mes parents et à ma famille, Junior a été pris d’un violent mal de tête, et a finalement préféré renoncer. J’ai pensé que cette migraine soudaine était certainement psychosomatique, mais c’est marrant, je ne lui en ai même pas voulu d’avoir fait une demi-heure de queue pour rien !

Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix

Durant la journée, on peut assister à de nombreux spectacles. Nous avons pour notre part choisi celui des dauphins et des otaries ; sympa, même si je m’attendais à quelque chose de plus grandiose, mais ça ne dure pas longtemps et on passe un bon moment malgré tout.

Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix

J’ai trouvé les offres de restauration nombreuses et pas excessives au niveau des prix, ce qui est plutôt rare dans ce genre d’endroit. Il y avait un peu de monde, et nous avons forcément attendu pas mal pour chaque attraction, mais c’est plutôt bien fichu dans l’ensemble et l’attente passe relativement vite. Le seul reproche est qu’on ne connaît pas forcément le temps d’attente avant de s’engager dans la file. C’est dommage, cela nous aurait par exemple évité de nous engager dans le train fantôme, pour lequel nous avons patienté plus de ¾ d’heure pour une attraction disons-le franchement pas terrible ; à éviter donc, c’est un conseil. Mais c’est sincèrement la seule remarque négative que nous pourrions faire, tellement nous avons passé une excellente journée.

Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix
Une journée au Parc Asterix

En repartant, nous étions complètement claqués, alors que je pense que nous n’avons même pas fait la moitié des attractions. Qu’à cela ne tienne, de toute façon Junior nous a déjà fait jurer d’y retourner, et franchement, ce sera avec plaisir !

Parc Asterix

Infos pratiques sur le site : www.parcasterix.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Black storm : ça décoiffe !

21 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Comme à chaque fois que Junior est en vacances, nous en profitons avec PacsMan pour aller au cinéma voir des films "de grands". Et dans cette catégorie, nous sommes tous les deux particulièrement friands de films catastrophes. Nous ne pouvions donc pas rater cet été Black Storm (Into The Storm en anglais, présentez-moi le traducteur !), dont la bande-annonce nous avait mis en haleine.

Black storm : ça décoiffe !

Pour ne rien vous cacher, c'est loin d'être un chef d'oeuvre, mais franchement, dans le genre, ça le fait. Le scénario est tout ce qu'il y de plus basique : une petite ville des USA, une cérémonie de remises de prix dans un lycée, une méchante tornade qui vient tout ravager...

Les vingt premières minutes sont super lentes, on plante le décor, on fait connaissance avec les personnages, pour la plupart des adolescents, et j'avoue avoir eu très peur de voir un énième teenage movie raté. Les personnages sont franchement caricaturaux (les deux péquenauds alcooliques qui rêvent de gloire sur YouTube, le documentariste prêt à risquer la vie de son équipe pour filmer LA tempête du siècle, la jolie scientifique, le père célibataire, les deux ados amoureux, etc...), mais heureusement pas mal interprétés.

Et puis la tornade arrive, et là, ça ne rigole plus du tout ! Je suis rentrée à 200 % dans le film, j'ai fait des bonds sur mon siège pendant plus d'une heure, je me suis cachée les yeux, j'ai eu du mal à respirer, je me suis bouffée les doigts, je me suis blottie dans les bras de PacsMan... Certains penseront que je suis ridicule, mais j'ai trouvé ça super bien fichu. Les effets spéciaux sont impressionnants, et malgré quelques incohérences, je suis restée scotchée jusqu'à la dernière minute. Et de toute façon, rien ne sera jamais pire que Bruce Willis qui retrouve sans GPS ni plan la navette écrasée sur une comète dans Armageddon !

Le film dure 90 minutes, et je ne les ai finalement pas vues passer du tout. Celles et ceux qui ont envie de se vider la tête et de se faire un peu peur apprécieront surement.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Big brother is watching you

19 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

Aujourd'hui, je crois pouvoir affirmer sans complexe que je suis une fille ultra connectée. J'avoue avoir beaucoup de mal à me passer d'internet au quotidien, et rares sont les moments où lorsque je ne suis pas derrière un ordinateur, je n'ai pas mon smartphone à portée de main, pour ne pas dire dans la main ! Je vous rassure, je me soigne, et je sais parfois déconnecter, mais je me demande souvent comment je faisais quand internet n'existait pas...

De nos jours, on peut tout faire ou presque grâce au web, et je trouve ça assez fascinant ; fascinant mais également inquiétant. J'ai souvent entendu cette année, au cours des conférences consacrées aux métiers du web auxquelles j'ai assisté, que Google était notre ami. Peut-être, mais jusqu'à quel point ? En effet, j'ai parfois l'impression de faire partie d'un jeu de télé-réalité durant lequel mes moindres faits et gestes seraient espionnés. Et que les choses soient bien claires, la télé-réalité, ça n'a jamais été mon truc, c'est d'ailleurs entre autre pour ça que j'ai changé de métier. Donc, non je n'aime pas du tout Google (ou consort) quand il m'espionne. Et pourtant, c'est de plus en plus le cas...

 

Big brother is watching you

Tout le monde a déjà remarqué les publicités ciblées qu'on nous balance sur tel ou tel site après qu'on ait fait une recherche quelconque sur le net. Au début, je trouvais la coïncidence amusante (oui j'étais naïve), et puis j'ai vite compris que c'était fait exprès, et surtout que la plupart du temps c'était assez efficace. Je fais ainsi partie de celles qui ont fini par acheter des chaussures après les avoir vu apparaître au moins vingt fois par jour sur chaque site consulté, alors que j'avais seulement cliqué une fois sur le modèle en question parce que je rédigeais un article mode dans le cadre de mes activités professionnelles. Et c'est bien le problème, car quand on fait beaucoup de veille ou de recherches sur le net comme c'est désormais mon cas à temps plein, ces publicités deviennent carrément insupportables !!!

Mais ce n'est pas le pire... Car depuis quelques semaines, je reçois des mails dans ma boîte perso ; et ça j'avoue, ça me rend dingue, parce qu'à priori, ce sont des sites sur lesquels je ne me suis JAMAIS inscrite. Parmi les exemples récents, trois mails reçus en moins de deux jours de la part de Claudie Pierlot (pardon je balance, alors que j'adore la marque), m'indiquant que j'ai récemment consulté le site, et que j'ai mis un article dans mon panier sans l'avoir validé. Or c'est archi faux ! Je suis bien allée sur le site pour vérifier si par hasard la paire de boots repérée il y a quelques semaines en soldes était par hasard toujours en vente, et comme elle n'y était plus, j'ai tout de suite quitté le site, et c'est tout ! Et comme je n'ai jamais rien acheté en ligne chez eux, je ne vois pas comment ils ont eu mon adresse mail perso, et encore moins comment ils connaissent mon prénom !!!

Autre exemple, un site d'expertise d'oeuvre d'art que je n'avais jamais consulté qui m'envoie des suggestions de toiles à acquérir, alors que je suis simplement allée sur le site pour voir un tableau de Montmartre... Ou encore ce site de réservation hôtelière qui me suggère de réserver dans l'hôtel que j'ai récemment repéré et pour lequel il n'y avait plus de place ! Vous êtes gentils les gars, mais déjà j'étais verte que l'établissement soit complet, si en plus vous continuez à me narguer en m'envoyant des photos toutes les deux heures, là ça va franchement m'énerver !

Je ne parle même pas du nombre totalement délirant de newsletters auxquelles je ne me suis jamais abonnée que je trouve tous les matins dans ma boîte de réception (environ une trentaine tous les matins, et au moins le double tout au long de la journée !), dont je me désabonne systématiquement, et qui sont immédiatement remplacées par d'autres. Sans compter toutes celles qui atterrissent automatiquement dans les courriers indésirables...

Aujourd'hui, le web est devenu mon métier, et je ne peux faire autrement que d'y passer le plus clair de mon temps, mais ces publicités intrusives et autres newsletters me pourrissent la vie, vraiment ; que fait la CNIL bordel ??? Je m'étais déjà interrogée sur l'utilité du démarchage téléphonique il y a quelque temps, je me pose exactement les mêmes questions aujourd'hui au sujet des e-mails marketing : ne serait-ce pas finalement totalement contre-productif ?

Et vous, vous en pensez quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lecture d'été : Les Débutantes

18 Août 2014, 07:00am

Publié par Lulu from Montmartre

En règle générale, pour moi les vacances riment plutôt avec soleil, mer bleu turquoise, plage de sable fin, farniente et lecture... Rien ne me rend plus heureuse que de dévorer un bon bouquin allongée sur un transat les pieds en éventail face à la mer. Cette année, non seulement je n'ai pas enfilé de maillot de bain, mais je ne me suis même pas posée ne serait-ce qu'en tenue légère sur un transat. Autant dire que mon quota de lectures estivales en a pris un sacré coup ! J'ai malgré tout réussi à lire un livre en entier ; youpi !

Lecture d'été : Les Débutantes

Les Débutantes, c'est l'histoire de quatre jeunes filles américaines qui deviennent les meilleures amies du monde durant leurs études à l'université. Une histoire somme toute banale, si ce n'est que l'université en question est celle de Smith (Smith College), réputée comme étant la plus grande et surtout l'une des meilleures universités pour femmes des Etats-Unis. Dans Les Débutantes, il est donc beaucoup question de féminisme, mais surtout de la place des femmes dans la société américaine.

Bien sûr, il est aussi beaucoup question d'amitié ; ces quatre jeunes filles, aussi différentes les unes des autres, vont durant leurs quatre années d'internat nouer des liens indéfectibles, tout du moins c'est ce qu'elles imaginent. La vie va pourtant se charger de leur rappeler que rien n'est aussi simple, mais que malgré tout, il y a des choses qu'on n'oublie jamais... Et si cette amitié est aussi forte, c'est justement parce que la cause féminine est au coeur de leur histoire.

Les Débutantes n'est pourtant pas un roman féministe, mais plutôt un roman d'initiation. J'oublie trop souvent que les jeunes filles qui rentrent à la fac sortent finalement à peine de l'adolescence, et qu'elles sont plus que jamais tiraillées entre leur désir d'indépendance et le sentiment de sécurité procuré par leurs familles. Le roman livre également une réflexion très intéressante sur la société américaine.

Bref, bonne pioche pour cette lecture d'été. J'ai beaucoup aimé passer ces plus de 500 pages en compagnie de Célia, Bree, Sally et April, un peu comme si j'étais la cinquième de la bande. Pour une fois, j'ai eu le sentiment de lire un vrai bouquin de filles loin des clichés et tout sauf concon, et ça fait du bien !

Les Débutantes de J. Courtney Sullivan

Editions du Livre de Poche

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog