Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

San Andreas : accrochez-vous !

Je ne sais pas trop pourquoi, mais je suis une grande fan des films catastrophe. J'aime bien les films d'auteur aussi, mais disons que dès qu'une météorite menace de détruire la planète, qu'un volcan se réveille ou que le terre tremble au cinéma, je fonce ! Et plus c'est complètement improbable, mieux c'est. Avec San Andreas, je n'ai pas été déçue. Dès la bande-annonce, j'ai bien compris que le scénario allait beaucoup me faire rire, et que les héros s'en sortiraient à la fin (je ne spoile rien, il s'agit juste d'un film américain !). Parce que soyons honnête, alors que toute la Côte Ouest des Etats Unis s'effondre, le mec qui vient sauver sa femme en hélicoptère alors qu'elle est réfugiée sur le toit d'un building et qui la rattrape in extremis par la main, ça donne un peu une idée de l'ambiance générale du film !

Dès lors, vous l'aurez compris, le pitch n'est pas bien compliqué : Lorsque la tristement célèbre Faille de San Andreas finit par s'ouvrir, et par provoquer un séisme de magnitude 9 en Californie, un pilote d'hélicoptère de secours en montagne et la femme dont il s'est séparé quittent Los Angeles pour San Francisco dans l'espoir de sauver leur fille unique. Alors qu'ils s'engagent dans ce dangereux périple vers le nord de l'État, pensant que le pire est bientôt derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore… (source : Allociné)

Dès les premières minutes du film, et alors que la terre n'a pas encore tremblé, on est tout de suite dans l'ambiance ; comprendre en ce qui me concerne accroupie sur mon siège, agrippant/labourant le bras de PacsMan quand je ne me planque pas derrière une écharpe ou un pull pour ne pas voir ! San Andreas se situe dans la lignée du Pic de Dante, de Volcano ou du Jour d'Après. C'est super efficace, et il faut dire que dans la série n'importe quoi, après Armageddon où Bruce Willis retrouve sans GPS la seconde navette de la mission écrasée sur la météorite qui fait au moins quatre fois la taille de la planète, dans San Andreas, le héros (le costaud Dwayne Johnson) sauve durant deux heures à peu près tout être humain qui lui tombe sous la main, que ce soit à pied, en hélico, en auto, ou en bateau (mais pas en vélo !).

Evidemment, on n'échappe pas au sublime cliché final d'une Amérique triomphante avec un plan du drapeau américain qui s'envole au dessus du Golden Gate Bridge (ou plutôt de ce qu'il en reste), et à la phrase de fin désormais culte "what are we going to do now ?" "we will rebuilt !".

Mais franchement, je me suis éclatée, les effets spéciaux sont vraiment exceptionnels, j'étais crevée en sortant du cinéma tellement j'étais dans l'action. Bref, pour les amateurs du genre, San Andreas est un excellent cru !

San Andreas : accrochez-vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article