Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LULU FROM MONTMARTRE

Bouts de vie from Montmartre, Paris et ailleurs...

Vis ma vie en hôtel-club #2

groupe.jpg(...) En hôtel-club, on rencontre malgré tout parfois des gens très sympathiques, mais quand le bétail est trop nombreux, même sympas, il faut supporter ses congénères, et ce dès le petit-déjeuner. Et pour moi, le petit-déjeuner, c’est sacré ! Alors entre celles qui se maquillent et se parfument comme si elles sortaient en boîte de nuit, ceux qui en sont déjà à leur cinquième clope de la journée, et qui, parce qu’ils sont dehors, se tapent cordialement des 25 gamins qui prennent leurs biberons à moins d’1,50 m de leur Camel pourrie, le va et vient des zombies errant, plateau dans les mains à la recherche des tasses, jus d’orange, corn-flakes, « et merde j’ai oublié la petite cuillère, j’y retourne », il y a de l’animation dès les premières heures de la journée, et ce n’est franchement pas ce que je préfère…

Justement, en parlant d’animation, en hôtel-club, il y a tout ce qu’il faut. Entendons-nous bien, si j’emploie un ton un peu ironique, j’ai un profond respect pour tous ces jeunes gens qui passent parfois six mois d’affilée à faire des journées de 20 heures, qui doivent en toutes circonstances rester souriants, disponibles et aimables, qui se font gentiment (ou pas d’ailleurs) rembarrer dès qu’ils essaient de faire bouger une moule échouée sur son transat, qui doivent se déguiser en carotte ou se mettre des ballons de baudruche dans le sous-tif’ pour faire rire les vacanciers, tout ça pour un salaire de misère. Et sincèrement, même si cette année je n’ai été emballée ni par les activités proposées, ni par les soirées, je ne peux qu’admirer leur courage et leur patience.

spectacleEt puis là aussi toutes les nationalités étaient représentées, et chaque animateur parlait au moins deux ou trois langues différentes, quand ce n’était pas en même temps ! Je dis ça pour le « chef de village » qui lui ne savait pas prononcer une seule phrase sans la traduire systématiquement et à une vitesse hallucinante. Je me demande juste ce que ça donne à la fin de la saison, quand une fois rentré chez lui il ponctue chaque fin de phrase par un tonitruant « tutti insieme les mains en l’air big applause » !!!

Mon fils lui a beaucoup apprécié les animations, mais alors qu’on pourrait penser qu’il passait ses journées au mini-club, lui préférait de loin les cours de danse en tout genre, dispensés par une superbe blonde venue de je ne sais quel pays de l’Est, et qu’il appelait sa princesse… Il a passé des heures scotché sur les fesses des vacancières se trémoussant sur la Zumba Dance… Et lui, il n’aurait raté le spectacle du soir pour rien au monde, à notre grand désespoir…

Alors j’avoue, je n’ai pas fait beaucoup de sport durant ces vacances (et ça ne me change pas beaucoup du reste de l’année !). J’ai bien essayé l’aquagym le premier jour, mais remuer mon c… dans une piscine au milieu de 50 autres personnes, coachée par une animatrice sur-vitaminée qui hurlait pour se faire entendre, ça m’a plu moyen… Et puis je trouvais beaucoup plus drôle de regarder la mamma sicilienne assise au bord du bassin reproduisant tant bien que mal des mouvements de bras au son des Black Eyed Peas !

Ah oui, parce que ça aussi on peut en parler de la musique en hôtel-club. Inutile d'emmener quelque baladeur MP3 que ce soit, la musique est comprise dans le forfait, "all-in" ou pas ! Si tu veux un peu de silence (ou en tout cas pas de musique), c'est avant 9 h 30 le matin, entre 13 h et 15 h et après 2 h du mat', sinon, c'est foutu. Et bien sûr, la musique, tu ne la choisis pas ! Donc autant dire que si tu n'aimes ni la techno, ni la salsa, ni la zumba, ni la baciata, ni la dance, ni la playlist concoctée par "l'équipe d'animazione" (je vous recommande personnellement ce titre là, mon cauchemar de l'été, avec la choré qui va bien), alors tu risques d'être très très malheureux... Ce qu'il y a de pratique par contre, c'est que du coup tu n'as pas besoin de montre, parce que quand tu entends tel ou tel morceau, tu sais que c'est l'heure de la gym, de l'apéro, du tournoi de volley-ball, de manger, et quand tu n'entends plus rien, soit c'est pas normal, soit tu sais qu'il faut dormir... Meuuuuhhhh...

N’allez pas croire pour autant que j’ai passé de mauvaises vacances, bien au contraire ! J’ai une faculté à m’isoler assez impressionnante, qui me permet en toutes circonstances de faire abstraction du monde qui m’entoure. Et je serais malhonnête si je ne disais pas qu'enfant, j'y ai passé mes meilleures vacances. Mais la location de la voiture nous a permis cette année de nous échapper régulièrement pour partir à la découverte de la Sicile et de ses trésors, et ça c’était vraiment bien (on en reparlera).

Transat.jpg

Bon, c’est bien joli tout ça, mais reste le point essentiel pas encore abordé : et la discothèque alors ??? Car je vous rappelle que c’était quand même le nœud du problème…

(à suivre...)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lulu from Montmartre

Lulu, pacsée, maman comblée et marâtre assumée. Lulu From Montmartre est mon blog personnel. Pour tout savoir sur Montmartre autrement, rendez-vous sur www.montmartre-addict.com.
Voir le profil de Lulu from Montmartre sur le portail Overblog

Commenter cet article

amelie 19/08/2011 16:48



J'adooore Karine !


Je fais suivre aux amies que j'ai pu me faire en hôtel club justement cette année !! Moi en Grèce : idem ! hahaha